• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Futures de Sherbrooke : les Canadiens tombent au combat 

Futures de Sherbrooke : les Canadiens tombent au combat

Le scénario d'une finale toute canadienne au Futures de Sherbrooke est... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le scénario d'une finale toute canadienne au Futures de Sherbrooke est complètement tombé à l'eau samedi, avec les défaites du Québecois Félix Auger-Aliassime et du Britanno-Colombien Filip Peliwo.

À sa première demi-finale dans un tournoi de l'ITF, Félix Auger-Aliassime s'est incliné en deux sets 6-4 et 6-2 devant le Britannique Lloyd Glasspool.

Ce dernier s'est présenté en grande forme au service, ce qui a particulièrement déstabilisé Auger-Aliassime, âgé de 15 ans seulement. Glasspool n'a jamais été menacé d'un bris en plus d'obtenir cinq aces en environ 1h20 de temps de jeu.

«Il a très bien joué et super bien servi tout au long du match et quand j'ai eu des occasions dont je n'étais pas en mesure de profiter, ça m'a frustré et ça m'a peut-être un peu trop crispé. J'ai joué un peu trop pour gagner plutôt que de jouer pour aller chercher mes points. Je me suis un peu battu moi-même », a déclaré Auger-Aliassime après son duel.

Le natif de Montréal retire tout de même beaucoup de positif de son match, lui qui pourra débarquer au Challenger de Drummondville en pleine confiance la semaine prochaine.

«C'est un autre bon tournoi, un bon pas vers l'avant et c'est encourageant pour la suite des choses. J'ai beaucoup de choses à améliorer; je dois mieux analyser les situations sur le terrain, mais sinon c'est un bon tournoi dans l'ensemble et je suis content d'avoir atteint les demi-finales. »

«Je vais tout faire pour essayer de sortir le meilleur jeu et bien performer, mais je m'en vais là-bas (à Drummondville) en confiance. Je n'ai rien à perdre et ça va être une autre belle expérience. »

Dans l'autre demi-finale, Filip Peliwo s'est retrouvé du mauvais côté d'un duel très serré.

Le Canadien de 22 ans s'est incliné en deux sets 7-5, 7-5 face à la sixième tête de série, Stefan Kozlov.

L'Américain de 18 ans a offert du jeu solide, variant le rythme du jeu pendant les échanges et poussant de nombreuses fois Peliwo à la faute.

Lloyd Glasspool et Stefan Kozlov s'affronteront donc en finale sur le coup de 13 h, dimanche, au Centre récréatif Rock-Forest.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer