Une première pour Auger-Aliassime

Félix Auger-Aliassime a dû puiser dans ses réserves... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Félix Auger-Aliassime a dû puiser dans ses réserves pour venir à bout de l'Américain Mico Santiago vendredi au Futures Subaru de Sherbrooke.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Finalement, Sherbrooke semble porter chance à Félix Auger-Aliassime.

Le Canadien Filip Peliwo continue sa route au... (Spectre Média, Maxime Picard) - image 1.0

Agrandir

Le Canadien Filip Peliwo continue sa route au Futures Subaru de Sherbrooke, lui qui a accédé à la demi-finale du tournoi sherbrookois grâce à une victoire en deux sets de 7-5 et 7-5 contre le Britannique Edward Corrie vendredi soir au Centre récréatif Rock Forest. Peliwo est en quête d'un quatrième titre dans sa jeune carrière, lui qui a gagné deux Futures l'an dernier. Samedi, il se frottera à l'Américain Stefan Kozlov, âgé de 18 ans, lui qui a déjà deux titres à son actif. Les demi-finales débutent vers 11h. 

Spectre Média, Maxime Picard

Le jeune Québécois de 15 ans participera à une première demi-finale d'un tournoi ITF depuis le début de sa jeune carrière samedi, lui qui a eu raison de l'Américain Mico Santiago en deux sets de 7-6 (4) et 6-3.

Contrairement à son match de jeudi soir contre le Britannique Daniel Smethurst, Auger-Aliassime a dû puiser dans ses ressources et son arsenal pour venir à bout du résilient joueur américain.

Ce dernier a rendu la vie du Québécois difficile au premier set, convertissant un retard de 1-3 en une avance de 5-3. Rapide sur les balles, solide en retour et très dynamique sur la ligne de fond, Santiago ramenait toutes les attaques d'Auger-Aliassime avec une certaine aise.

Le Québécois a pu briser son adversaire au 10e point pour faire 5-5. Finalement, ce dernier a eu le dessus au bris d'égalité, notamment grâce à la puissance de ses frappes en coup droit et à sa première balle en service.

L'Américain avait visiblement moins d'essence dans le réservoir en deuxième manche, et deux bris lui ont finalement été fatals. D'abord au cinquième point et au neuvième dernier point du deuxième set.

Pas de panique

« Ce fut un match différent de celui de jeudi soir, alors que les points étaient plus rapides. Il (Mico Santiago) remettait beaucoup de balles, il était intense et dans les moments importants, il jouait des bons points. Je ne l'ai pas sous-estimé », a dit Auger-Aliassime à l'issue de son match.

« J'ai commencé un peu nerveux ou tendu et malgré tout mon début de match était pas mal. Par la suite, je mettais un peu trop de pression sur les points, plutôt que de laisser aller. L'important, c'était de rester calme, il n'y avait pas place à paniquer; je devais rester concentré en prenant un point à la fois, et en me concentrant sur mes parties de service. J'ai bien servi aujourd'hui (vendredi). »

« Il a disputé un bon match. Je n'ai pas servi à mon goût pendant le match », a simplement dit l'Américain.

Après avoir participé à deux reprises à des matchs quarts de finale en ITF, Félix Auger-Aliassime participera pour la première fois à une demi-finale chez les pros.

« C'est un autre bon pas vers l'avant, j'espère me rendre plus loin, tant qu'à être rendu la, on veut aller jusqu'au bout. »

Samedi, Auger-Aliassime affrontera le Britannique Lloyd Glasspool, qui a déjà battu deux têtes de série pour parvenir en demi-finale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer