Le triomphe modeste des Cantonniers

Les Cantonniers n'ont jamais accordé plus de trois... (Spectre Média, Julien Chamberland)

Agrandir

Les Cantonniers n'ont jamais accordé plus de trois buts par match. Ils continuent de réduire au silence le meilleur marqueur de chaque équipe.

Spectre Média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) COMMENTAIRE / Savez-vous ce que j'aime de l'édition actuelle des Cantonniers de Magog? Ils ont le triomphe modeste. Pas d'extravagances devant le banc adverse pour ajouter à l'insulte, des poignées de main franches au centre de la glace pour féliciter l'adversaire éliminé. Dans le vestiaire, pas d'exubérance démesurée non plus. Des jeunes qui ont les deux pieds sur terre. Faut dire que l'exemple commence derrière le banc avec les entraîneurs Félix Potvin et Olivier Picard. D'ailleurs, j'ai l'impression que Potvin se reconnaît en observant son adjoint.

La formation magogoise regorge de jeunes hommes brillants qui sont déjà des modèles pour leur entourage. Carrière ou pas dans le monde du hockey, les parents d'Antoine Demers, Christopher Benoît, Alex D'Orio, Tristan Kleine-Fournier, pour ne nommer que ceux-là, peuvent déjà être fiers de leur garçon.

Bon, assez pour le courrier du coeur. Revenons au hockey et surtout sur la dernière série des Cantonniers, qui ont mis en boîte les champions en titre du circuit Baillargé en trois petites parties. En raison de leurs succès des deux dernières saisons, à peu près toutes les équipes voulaient éviter les Grenadiers dans les séries. Ils ont frappé leur Waterloo à Magog. Et dire que j'avais favorisé Châteauguay pour l'emporter. Le confrère Gilles « Pélo » Péloquin m'a gentiment demandé si j'écrirais un erratum dans le journal. Dans le vestiaire des gagnants, un joueur a sorti la varlope pour me mettre sur le nez ma prédiction. C'est de bonne guerre.

Domination Magog

Dans cette série contre Châteauguay, les Cantonniers ont contrôlé le jeu à leur guise, exception faite des 30 premières minutes du match de dimanche. Pour le reste, domination Magog.

Il reste qu'on a raison d'avancer que les Cantonniers sont nés sous une bonne étoile... depuis le début des séries : cinq victoires par un but qui auraient pu aller d'un côté comme de l'autre; des remontées dans trois de leurs victoires; deux gains en surtemps, deux autres dans les dernières secondes de la troisième période alors que Magog profitait de l'avantage numérique (plutôt rare en fin de partie dans les séries); une élimination évitée par six minutes contre le Séminaire St-François; un changement de gardien de but qui rapporte des dividendes dimanche; des temps d'arrêt payants commandés par Félix Potvin; des rondelles qui terminent leur chemin sur les poteaux des buts des Cantonniers et quoi encore.

Remarquez qu'il y a plus. Les Cantonniers n'ont jamais accordé plus de trois buts par match. Ils continuent de réduire au silence le meilleur marqueur de chaque équipe. Après l'avoir fait contre William Lemay-Champagne du Blizzard, ils ont répété l'exploit face à Félix Bibeau des Grenadiers. Coup de chapeau.

Du côté des attaquants magogois, tous, sauf un, ont au moins marqué un but lors des deux premières rondes éliminatoires. Les buts viennent de partout. Vous savez quoi? Les statistiques individuelles et le temps d'utilisation dans ces séries, les ados de Potvin s'en contrebalancent.

J'entends encore Jakob Breault qui se réjouissait pour son coéquipier Antoine Demers et le gardien Justin Blanchette qui ne se berçait pas d'illusions en me disant qu'il savait que l'homme de confiance des entraîneurs pour les séries était le vétéran Alex D'Orio, ce qu'il acceptait d'emblée si c'est ce qu'il y a de mieux pour l'équipe.

Autrement dit, tous pour le logo devant le chandail. Le nom au-dessus du numéro n'a plus aucune espèce d'importance pour ces Cantonniers.

Partager

À lire aussi

  • Les Cantonniers ferment les livres

    Sports

    Les Cantonniers ferment les livres

    Les Cantonniers de Magog ont fermé les livres rapidement dans leur série quart de finale trois de cinq les opposant aux Grenadiers de Châteauguay. Le... »

  • Les Cantonniers à l'assaut des Gaulois

    Sports

    Les Cantonniers à l'assaut des Gaulois

    Le portrait est complet pour la ronde demi-finale de la Ligue midget AAA du Québec et encore une fois la division Tacks a étalé sa suprématie avec la... »

  • Festival offensif des Cantonniers

    Sports

    Festival offensif des Cantonniers

    Les Cantonniers de Magog avaient le compas dans l'oeil lors de la deuxième rencontre de leur demi-finale trois de cinq face aux Gaulois... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer