Le Vert & Or en haut du podium

Marie-Ève Jacques, à l'avant-plan a quitté le Championnat... (Photo fournie par l'UdeS)

Agrandir

Marie-Ève Jacques, à l'avant-plan a quitté le Championnat universitaire provincial avec quatre médailles.

Photo fournie par l'UdeS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) L'équipe féminine d'athlétisme du Vert & Or avait le mandat de conserver son titre au Championnat universitaire provincial. Elle y est parvenue sans problème le week-end dernier à l'Université McGill.

Tout indique que Marie-Ève Jacques ne connaît pas seulement du succès sur le terrain de soccer, mais aussi sur la piste d'athlétisme. Elle s'est démarquée avec quatre médailles : une d'or au 1000 m et au 4 X 400 m, une d'argent au 600 m et une de bronze au 4 X 200 m.

Frédérique Djoussou-Lorng (or au triple saut, argent au saut en longueur et bronze au 60 m et 4 X 200 m) a également bien fait, tout comme Maïté Bouchard (or au 600 m et au 4 X 800), Sabrina Néron (or au 4 X 400 m, argent au 300 m et bronze au 4 X 200 m) ainsi que Winona Lefebvre-Castillo (or au 4 X 400 m et 4 X 800 m, bronze au 600 m).

Cette belle sortie a valu à Vincent Paquet le titre d'entraîneur de l'année dans la catégorie féminine.

Le second rang pour les hommes

Malgré plusieurs exploits individuels, les hommes ont quant à eux obtenu la deuxième place.

Le Vert & Or masculin n'a pas fait le poids contre les champions en titre du Rouge et Or, et ce, même s'il a remporté autant d'épreuves que ses adversaires, c'est-à-dire cinq.

Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas a été flamboyant lors des finales du lancer du poids et du marteau en dominant dans ces épreuves pour une troisième saison de suite.

Jean-Michel Cotnoir-Lacroix (saut en longueur), Walid Madaoui (60 m haies) et Gabriel Slythe Léveillé (600 m) sont également des médaillés d'or.

« Il y a eu des pépins comme c'est le cas lors de chaque compétition, mais les résultats de la fin de semaine sont très positifs, a avancé l'entraîneur Vincent Paquet. Nos filles ont démontré beaucoup d'aplomb, de vitesse et de cohésion dans une pluralité d'épreuves pour conserver la bannière. Ça augure vraiment bien pour le Championnat national pour elles. Du côté masculin, on a gagné autant d'épreuves que le Rouge et Or, ce qui démontre la qualité de nos athlètes. Par contre, le manque de profondeur nous a fait défaut. »

Le Championnat canadien aura lieu du 10 au 12 mars à l'Université York.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer