Un calendrier difficile

Le gardien du Canadien Mike Condon se dit... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Le gardien du Canadien Mike Condon se dit trop préoccupé à stopper les prochains tirs de ses adversaires pour regarder ce qui se passe ailleurs dans la Ligue nationale de hockey.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Ceux qui sont tannés d'entendre le cliché des « matchs de quatre points » seront choyés au cours des prochaines semaines.

Le Tricolore amorce une portion difficile de son calendrier, en ce sens qu'il devra non seulement accumuler les victoires, mais aussi avoir l'oeil sur les autres résultats dans la Ligue nationale. Sans quoi les progrès au classement ne seront que minimes.

C'est que le Canadien n'affrontera aucun rival dans la course aux séries au cours des quatre prochaines semaines.

- Ce soir, visite d'une équipe de l'Ouest, les Predators de Nashville;

- Les deux matchs suivants contre la meilleure et la pire équipe de l'Est, soit les Capitals de Washington et les Maple Leafs de Toronto;

- Un voyage de quatre matchs dans l'Ouest, suivi de la visite des Stars de Dallas;

- Une rencontre contre l'avant-dernière équipe de l'Est, les Sabres, suivie d'un duel contre le Wild du Minnesota;

- La visite des Panthers de la Floride, équipe de tête de la division Atlantique;

- Un autre duel face aux Sabres.

Bref, le Tricolore doit disputer ces 12 matchs et attendre au 19 mars, contre les Sénateurs d'Ottawa, avant de retrouver un rival direct dans la course aux séries.

Encore faut-il que le Canadien soit toujours en vie à ce moment-là. Avant les matchs de dimanche, le site SportsClubStats calculait à 6,1 % les chances des Montréalais de participer aux séries. New Jersey, Caroline, Philadelphie et Ottawa étaient tous devant le CH dans la course pour une des deux places de meilleur deuxième.

« On a un classement ici dans le vestiaire, je vais regarder de temps en temps, voir où on en est, voir ce qui se passe ailleurs dans la ligue. Mais j'essaie surtout de me concentrer pour bloquer le prochain tir », a mentionné le gardien Mike Condon, après l'entraînement public d'hier, au Centre Bell.

Des résultats qui font mal

S'il y a davantage de soirées comme celle de samedi, les chances - déjà minces - du Canadien d'au moins être dans la course vont disparaître en fumée.

Les Bruins et le Lightning ont chacun progressé vers le haut avec des victoires. Les Flyers l'ont emporté sur les Maple Leafs, tandis qu'un duel intradivision Ottawa-Detroit s'est conclu aux tirs de barrage - le pire scénario possible pour le CH.

Mike Condon, lui, assure n'en avoir rien vu.

« Quand j'ai congé, j'ai assez de hockey dans ma vie que j'essaie de m'en éloigner, je ne regarde pas trop la télévision et j'essaie de contrôler ce que je peux. On doit encore se préoccuper de beaucoup de choses », a dit l'Américain.

« On regardait les autres résultats à un certain point pendant notre chute, a pour sa part admis l'attaquant Dale Weise. Maintenant, on est au point où on aborde les choses au jour le jour. On tente d'amasser nos points, nos victoires, et de revenir dans la course. »

Trois matchs avant la date limite

Les équipes de la LNH ont jusqu'à lundi prochain pour boucler leurs dernières transactions. Le CH a trois matchs à disputer d'ici là.

Marc Bergevin aura des choix difficiles à faire, en particulier au sujet de Weise. L'ailier droit attire assurément l'attention des équipes qui pensent se rendre loin ce printemps et qui souhaitent ajouter un patineur rapide, doté d'un bon gabarit et capable de s'illustrer en séries.

Weise en est également bien conscient.

« La situation de notre équipe et le fait que je devienne joueur autonome sans compensation... Tous les futurs joueurs autonomes sont sur leurs gardes à ce temps-ci de l'année, a-t-il admis. C'est dur d'ignorer ça. Je mentirais si je disais que je n'en ai pas entendu parler. J'essaie de bloquer tout ça et de profiter de chacune de mes journées. On verra ce qui se passera. »

Cela dit, les choses peuvent changer rapidement dans la LNH. Les Red Wings, quatrièmes dans la division, battent de l'aile avec quatre défaites à leurs cinq derniers matchs (avant les rencontres d'hier). Les principales équipes dans la course font du surplace depuis une dizaine de matchs.

Mais avant de penser à une remontée, le Canadien devra lui-même cesser de faire du surplace. Et quand votre calendrier de la semaine inclut une visite à Washington, difficile, justement, de ne pas en faire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer