L'aventure des Harfangs prend fin

L'entraîneur-chef des Harfangs de l'école secondaire du Triolet,... (Archives, La Tribune)

Agrandir

L'entraîneur-chef des Harfangs de l'école secondaire du Triolet, Samuel Collard, n'avait que de bons mots pour ses joueurs, malgré leur défaite: « Le pointage n'indique pas vraiment l'allure du match. (...) Malheureusement, on a manqué d'opportunisme.»

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La présence des Harfangs de l'école secondaire du Triolet à la 57e édition du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec a pris fin plus rapidement que prévu mardi, alors que les Sherbrookois se sont inclinés 4-1 contre les Eagles de Burlington, en Ontario.

Un match qui a été, de l'aveu même de l'entraîneur-chef de l'équipe Samuel Collard, dominé par grands bouts par les Sherbrookois.

Les Harfangs, qui arboraient les couleurs du Phoenix de Sherbrooke pour le tournoi, ont rapidement vu les Eagles prendre les devants dans le match, alors qu'il n'y avait qu'un peu plus d'une minute d'écoulée en première période.

Sherbrooke a ramené le pointage à 1-1 en deuxième période par l'entremise de David Côté.

Les Ontariens ont cependant mis le match hors de portée des Sherbrookois tôt en troisième période avec trois filets, dont le dernier inscrit dans un filet désert.

C'est donc retour à la maison pour les Harfangs.

« Le pointage n'indique pas vraiment l'allure du match. On a réussi à reprendre le tempo du match après leur premier but; on était présents dans leur zone et on a eu de bonnes chances. Malheureusement, on a manqué d'opportunisme. Leur but inscrit tôt en troisième a fait mal; une rondelle qui a glissé doucement dans le fond du filet après une attaque qu'on avait réussi à contenir. Un but un peu plate qui a changé l'allure du match », a confié Samuel Collard.

« Je suis fier des gars, ils ont donné tout ce qu'ils pouvaient. J'ai aimé la façon dont on a joué et l'exécution des consignes et le souci du détail. »

« Les Eagles était une bonne formation, classée première de leur section et septième en Ontario. Ils avaient de très bons joueurs. On a quand même prouvé que lorsque les 17 gars de notre équipe travaillent ensemble, on peut rivaliser avec n'importe qui. »

« Ce match qu'on a perdu était ironiquement celui où on a le mieux exécuté plein de choses qui nous seront utiles d'ici la fin de la saison et qui font partie du processus. Les tournois de Waterloo et de Québec nous auront appris cela. »

Les Harfangs complèteront leur saison régulière dans les prochaines semaines, avant d'entreprendre les séries éliminatoires et de participer au tournoi des champions.

Une possible participation à la Coupe Dodge est également au menu en avril.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer