Un jeune pilote à surveiller à Valcourt

Steven Marquis, un jeune motoneigiste de Cookshire, espère... (Collaboration spéciale, Éric Martin)

Agrandir

Steven Marquis, un jeune motoneigiste de Cookshire, espère décrocher les honneurs au Grand Prix de Valcourt.

Collaboration spéciale, Éric Martin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Catherine Montambeault
La Tribune

(VALCOURT) La désinvolture de Steven Marquis pourrait bien être ce qui lui permettra de gagner la 34e édition du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt ce week-end.

Pour le pilote de 18 ans, les compétitions de motoneige sont une vraie partie de plaisir et ce dernier ne se montre nullement inquiété par la compétition à laquelle il sera confronté, bien au contraire.

« Je ne suis jamais stressé avant une course, dit-il comme s'il s'agissait d'une évidence. J'ai juste hâte d'embarquer pis de tenir la clenche au fond! »

Succès au Championnat du monde

C'est avec cette même insouciance que s'est présenté le jeune homme de Cookshire au Championnat du monde de motoneige d'Eagle River, au Wisconsin, en janvier dernier. Il s'est alors fait remarquer en remportant la première place en classe Semi-Pro Champ, une surprise pour sa famille et lui. « On allait là juste pour se pratiquer », explique Steven, qui peine cependant à trouver les mots pour décrire ce qu'il a ressenti lors de sa victoire.

« On était vraiment heureux », se rappelle-t-il en souriant.

Steven a également réussi à se hisser parmi les dix meilleurs pilotes, ce qui lui a permis de participer à la finale de la prestigieuse classe Pro Champ, une première pour un coureur de son âge. Malheureusement, des ennuis mécaniques l'ont empêché de terminer la course.

« On n'était pas trop déçus, explique-t-il. Déjà, être dans le top-10 des Pro Champ, partir sur la première ligne avec les champions du monde... juste ça, c'était un exploit! »

Quand Steven dit « on », il fait référence à sa mère, son père et ses deux mécaniciens, qui le suivent partout pour ses compétitions. Ses parents, eux-mêmes motoneigistes, débordent de fierté lorsqu'ils parlent du succès de leur fils. « Le dimanche, avant la grande finale, Steven est allé signer des autographes avec les dix premiers coureurs. Pour des parents, c'est vraiment wow! », confie sa mère, Nancy Therrien.

Jacques Villeneuve « a fait son temps »

Ce n'est pas la première fois que Steven Marquis participera au Grand Prix Ski-Doo de Valcourt, qui se déroule à seulement une soixantaine de kilomètres de chez lui. En 2014, il a gagné la finale en classe Sport Champ et, l'an dernier, il a terminé premier en Pro F-500 et troisième en Semi-Pro. Mais cette année, son objectif est clair : il souhaite ressortir grand vainqueur de la catégorie Semi-Pro Champ.

Le jeune coureur prendra également part pour la première fois à la course Pro Champ, où il aimerait bien remporter les honneurs. Pour y parvenir, Steven devra faire face à des adversaires de taille, dont Jacques Villeneuve, qui avait pourtant annoncé sa retraite de la compétition l'an dernier.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, affronter le vétéran pilote ne semble pas trop impressionner Steven. Il considère qu'à 62 ans, Villeneuve devrait penser à laisser la place aux jeunes. « Il a fait un bon show, mais là, je pense qu'il a fait son temps », affirme le jeune homme.

Quoi qu'il en soit, Steven Marquis est impatient que l'événement débute. « Valcourt, c'est à côté de chez nous, donc tout le monde vient nous voir, se réjouit-il. C'est sûr que j'aimerais ça avoir mon nom sur le trophée du Grand Prix! »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer