Les chiens Alaskan tiennent la vedette

L'attelage de chiens de traîneaux peut devenir une... (La Tribune, Ronald Martel)

Agrandir

L'attelage de chiens de traîneaux peut devenir une façon économique de voyager, mais il s'agit ici d'une course avec des chiens Alaskan entrainés spécifiquement pour cette activité hivernale. Le Défi de la Gosford est le plus important événement à se dérouler à Woburn!

La Tribune, Ronald Martel

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(Saint-Augustin-de-Woburn) Il faut les avoir vus au moins une fois dans sa vie ces chiens Alaskan faits pour la course, qui s'énervent, jappent, ne peuvent plus se contenir, veulent s'élancer avant le temps, concentrés, tout en muscles du début du museau jusqu'au bout de la queue! Ce sont les grandes vedettes de ce grand spectacle annuel, le Défi de la Gosford, à Woburn, qui avait lieu samedi et dimanche.

Des courses spectaculaires d'attelages de 6 , 8 et 12 chiens qui parcourent respectivement 10,9 km, 14,08 km et 17,8 km. Les conducteurs de ces attelages, les « mushers », viennent surtout d'un peu partout au Québec, une trentaine, ou des États-Unis, une vingtaine des États du New Hampshire, Vermont, Maine et du Dakota du Sud, et quelques-uns de l'Ontario, des passionnés de ce sport d'hiver.

Il s'agissait de la première course de la saison et la seule pour l'instant, puisque les précédentes ont été annulées à cause du manque de neige et des températures chaudes de décembre et janvier, et la suivante, à Nicolet, la fin de semaine prochaine, annulée pour la même raison.

Au chapitre des résultats des courses, citons la belle performance de Valérie Fuchs, d'Auclair, au Québec, dans la classe six chiens, avec un temps cumulatif des deux jours de 39min45,4sec, alors que Nova Clifford, de Raymond, au New Hampshire, a fini deuxième avec un temps de 40min45,96sec.

Les courses d'attelages de huit chiens ont couronné Mélanie Bellerive, de Charrette, avec un excellent temps cumulatif de 53min51,64sec devant Jean-René Saucier, de Cookshire-Eaton, à 54min46,23sec.

Pour ce qui est des attelages de 12 chiens, Réjean Therrien, de Saint-Émile, a ravi la première place avec un temps cumulé de 1h6min16,97sec, alors que Claude Bellerive, de Charrette, terminait à 1h7min39,24sec.

« Les participants aux courses nous ont félicités et remerciés de ne pas avoir annulé notre course. Ils avaient hâte d'y participer. Nous avons réussi à maintenir une qualité hors pair de la piste, grâce à l'équipement du Club de motoneige et Roger Choquette, un bénévole très précieux. La piste était rapide... », s'est réjoui l'organisateur, Bernard Saucier.

Le maire de Woburn, Raoul Proteau, démontrait lui aussi beaucoup de satisfaction, pour cet événement, le plus important de l'année pour faire connaître sa municipalité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer