Un duel défensif à l'avantage des Cantonniers

Duel défensif à l'aréna de Magog hier entre les Lions du Lac St-Louis et les... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Duel défensif à l'aréna de Magog hier entre les Lions du Lac St-Louis et les Cantonniers de l'entraîneur Félix Potvin qui ont eu gain de cause en l'emportant 4-1.

Une victorieuse précieuse qui permet aux Magogois de s'approcher à un et deux points des Grenadiers de Châteauguay et des Gaulois du Collège Antoine-Girouard respectivement, qui les devancent au classement de la section Tacks.

DEUX BUTS DANS UN FILET DÉSERT

Les Cantonniers ont concrétisé leur 24e victoire de la campagne tard en troisième période en marquant deux fois dans une cage déserte alors que les visiteurs avaient retiré leur gardien de but en faveur d'un sixième attaquant.

Le troisième but des Cantonniers inscrit par Olivier Mathieu a été obtenu alors que l'équipe se défendait à quatre contre six. Les trois autres buts des vainqueurs ont été l'oeuvre de Tristan Gagnon en première période lors d'une attaque à cinq, Jakob Breault à la période médiane et Hugo Lamarche dans la dernière minute de jeu.

Justin Blanchette a été à la hauteur de la situation devant la forteresse magogoise en repoussant 22 rondelles, ce qui lui a valu la première étoile de la partie.

PAS DE PANIQUE

Félix Potvin a donné une bonne note à ses protégés après cette victoire chèrement acquise. « Tout n'a pas été parfait et certains joueurs ont joué la carte de l'individualisme, ce qui nous a mis dans le trouble à quelques reprises. Mais il y a des joueurs qui se sont levés et qui ont répondu. J'ai bien aimé le travail de notre unité défensive au grand complet. Justin (Blanchette) s'est bien comporté après un départ où je le sentais plus ou moins dans son assiette, mais il s'est vite ressaisi. Il a eu un gros mot à dire dans nos deux dernières victoires », a affirmé le mentor magogois.

Après un bon début de rencontre, les Cantonniers ont été moins efficaces en début de deuxième période. « On sait très bien pourquoi nous avons aidé les Lions à bien paraître, mais je n'ai jamais senti pour autant que les gars paniquaient ou se remettaient en question, ce qui aurait été la pire chose à faire », a expliqué Potvin.

jrancour@latribune.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer