Des Lions revigorés s'amènent à Magog

Félix Potvin... (Archives La Tribune)

Agrandir

Félix Potvin

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Ce sont des Lions du Lac-Saint-Louis revigorés qui s'amèneront à l'aréna de Magog mercredi soir pour affronter les Cantonniers de l'entraîneur Félix Potvin.

Lors de leur dernière sortie, les Lions ont réalisé ce que peu d'équipes ont réussi à faire depuis la mi-saison, soit inscrire une victoire de 3-2 sur les meneurs au classement général de la Ligue de développement midget AAA du Québec, les Élites de Jonquière.

Force est d'admettre que les Lions ont l'habitude depuis quelques années de compléter leur calendrier en force. « Le Lac-Saint-Louis est une région qui fourmille de joueurs talentueux aux qualités offensives indéniables. Leur fiche n'est pas représentative de leur valeur réelle. Il faut se méfier », a révélé Félix Potvin.

RETOUR À DOMICILE

Les Cantonniers renoueront avec leurs partisans ce soir. Leur dernière joute à la maison remonte à la mi-janvier. Depuis, les troupiers de Félix Potvin ont disputé quatre joutes sur les patinoires étrangères. D'ailleurs, les Magogois disputeront trois de leurs quatre prochaines joutes à domicile avant de retourner sur la route pour leurs deux dernières parties du calendrier régulier la semaine prochaine.

« Jouer sur notre glace dans le midget AAA ne représente pas un si grand avantage. Vrai que c'est toujours préférable d'avoir le dernier mot dans le choix des joueurs que tu envoies dans la mêlée, mais pour le reste, il faut en prendre et en laisser. Toutes les bonnes équipes dans la ligue arrivent à jouer pour,500 et plus à l'extérieur », fait valoir le mentor des Cantonniers.

TOUJOURS DANS LA LUTTE

Le classement de la section Tacks demeure serré alors que les Gaulois du Collège Antoine-Girouard, qui seront les visiteurs vendredi, les Grenadiers de Châteauguay et les Cantonniers totalisent respectivement 55 , 54 et 50 points. Les trois équipes ont encore six joutes à disputer, de sorte que tout est encore possible dans la course au championnat de cette division.

« C'est le temps d'aller chercher des gros points contre les clubs de notre division, mais encore là je ne veux pas voir trop loin. C'est un vieux cliché, mais il faut se concentrer sur le match à venir, sans penser aux suivants. On ne gagnera possiblement pas toutes nos parties, mais si à chacune de nos sorties le désir de vaincre est toujours plus grand et qu'on réduit au maximum nos erreurs, ce sera la meilleure façon d'arriver prêts pour les séries », souligne Potvin.

Avec trois joutes en quatre jours, dont deux fois contre le Lac-Saint-Louis, tout indique que les gardiens Justin Blanchette et Alex D'Orio obtiendront tous deux du travail cette semaine.

Mentionnons que Magog et le Lac-Saint-Louis ont divisé les honneurs de leurs quatre premiers affrontements.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer