Pascal Laberge et Evan Fitzpatrick s'illustrent

Chacun à leur façon, Pascal Laberge, des Tigres... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Chacun à leur façon, Pascal Laberge, des Tigres de Victoriaville, et Evan Fitzpatrick, du Phoenix de Sherbrooke, ont réussi à attirer les yeux des recruteurs de la LNH lors du Match des espoirs BMO jeudi.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Pascal Laberge avait une belle occasion de se faire remarquer des recruteurs de la LNH, jeudi soir, et il en a profité. Il a inscrit deux buts en plus d'amasser une passe dans une victoire de 3-2 de l'équipe Orr lors du match des espoirs de la LCH. Il rêve maintenant d'être sélectionné en première ronde lors du repêchage de cet été.

« C'est une très belle vitrine pour les joueurs et c'était à moi d'en profiter, je suis content d'avoir aussi bien joué. Ça m'a permis de gagner des points, c'est certain. C'est envisageable que je sois repêché en première ronde, tout dépendra de ma fin de saison », affirme-t-il.

Conscient de l'enjeu, l'attaquant des Tigres de Victoriaville ne cache pas qu'il avait des fourmis dans les jambes avant d'amorcer la rencontre. Heureusement, il a été jumelé avec Pierre-Luc Dubois. Il avait évolué sur son trio lors des championnats du monde de moins de 16 et de moins de 17 ans. Les deux joueurs se sont toujours bien entendus et la chimie perdure.

Laberge tentera maintenant de transporter cet élan jusqu'à Victoriaville. Il espère connaître une excellente fin de saison et aider les Tigres à causer la surprise pendant les éliminatoires.

En 39 rencontres depuis le début de la campagne, le patineur de 17 ans a marqué 14 buts et amassé 25 mentions d'aide. Il s'agit de sommets personnels. Il est deuxième au classement des marqueurs victoriavillois derrière la recrue Maxime Comtois, qui connaît une saison de rêve.

« Avant de me blesser, ça allait super bien. Si je n'avais pas été blessé, c'est peut-être lui qui me soufflerait dans le dos. De toute façon, nous ne sommes pas en compétition, mais c'est plaisant de se challenger », ajoute-t-il.

Fitzpatrick parfait

De son côté, le gardien du Phoenix Evan Fitzpatrick s'est montré parfait en arrêtant 17 lancers lors de sa présence au Match des espoirs BMO jeudi à Vancouver. De quoi lui donner encore plus confiance pour le reste de la saison.

« Je me sentais très bien après la partie. J'en ai profité pour faire le plein de confiance. J'étais fier de moi. J'espère maintenant jouer samedi malgré la fatigue ressentie présentement, mais je respecterai la décision de l'entraîneur » a-t-il avancé après avoir rejoint son équipe à Québec.

Malgré la défaite de 3-2 contre l'Équipe Orr, Fitzpatrick dit s'être grandement amusé lors de ce match scruté à la loupe par toutes les formations de la LNH.

« C'était vraiment amusant. Il y avait un peu de pression sur les épaules de tous les joueurs, mais il fallait aborder cette partie comme si c'était une rencontre comme toutes les autres. J'ai aimé affronter les meilleurs joueurs de 17 ans du Canada. Presque tout le monde se connaissait, ce qui rendait l'événement plus amical. Il y avait beaucoup de recruteurs et j'espérais leur montrer que je souhaite devenir le meilleur gardien de mon âge et l'un des meilleurs espoirs au prochain repêchage. » Avec Jérôme Gaudreau

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer