Gare aux débuts de match explosifs

La défensive des Broncos devra s'assurer de maîtriser... (Associated Press)

Agrandir

La défensive des Broncos devra s'assurer de maîtriser Cam Newton et sa bande en début de match pour se donner une chance de remporter le Super Bowl. Les Panthers ont frappé tôt pendant toute la saison, dominant leurs rivaux 265-121 en première demie.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Reed
La Presse Canadienne
CHARLOTTE, N-C

Les joueurs des Broncos de Denver auront intérêt à amorcer le match avec force s'ils aspirent à vaincre les Panthers de la Caroline lors du Super Bowl.

Cam Newton et sa bande ont été dominants en première demie en éliminatoires, surclassant l'Arizona et Seattle par le score combiné de 55-7.

Les Panthers ont d'ailleurs frappé tôt pendant toute la saison, dominant leurs rivaux 265-121 en première demie.

L'entraîneur Ron Rivera a salué le travail de ses adjoints, mais il a dit que les joueurs eux-mêmes méritent le crédit pour leur niveau de préparation.

Le demi de coin Josh Norman a sa propre routine, assis au sol pour recevoir des passes vives de près. D'autres font la file pour attraper les ballons propulsés par des machines.

Newton reste souvent au-delà du temps prévu pour l'entraînement, travaillant sur son synchronisme avec ses ailiers. Lui et le secondeur Luke Kuechly ont aussi montré l'exemple en se présentant au complexe des Panthers les mardis, habituellement une journée de congé. Ce type de leadership se communique, a confié Rivera.

« Ils semblent toujours en donner plus et c'est vrai depuis cinq ans, dit-il. Ça donne un bon coup de main pour la préparation. J'en suis ravi et reconnaissant. »

Il y a deux ans, les Broncos accusaient un retard de 22-0 à la mi-temps, perdant finalement 43-8 devant Seattle.

Il reste que les Broncos de cette saison ont montré un certain flair pour combler des écarts. Ils sont d'ailleurs la seule équipe de l'histoire à effacer des retards de 14 points contre trois clubs qui ont atteint les éliminatoires : la Nouvelle-Angleterre, Kansas City et Cincinnati.

Selon le demi de coin Aqib Talib des Broncos, il sera crucial d'afficher autant d'énergie que la Caroline, dès le début du match.

« Ils jouent du football de très haut niveau en ce moment, a dit Talib. Newton est fabuleux comme passeur, et nous savons tous ce qu'il peut faire s'il se met à courir. Il est probablement le quart le plus dangereux dans la NFL présentement. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer