Maude-Aimée Leblanc dans la LPGA pour gagner

Denise Lavigne et Maude-Aimée Leblanc se sont retrouvées... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Denise Lavigne et Maude-Aimée Leblanc se sont retrouvées à l'issue du tournoi de qualification donnant accès à la LPGA, en décembre dernier, en Floride. Leblanc a terminé à égalité au quatrième rang

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) « D'après moi, Maude-Aimée est capable de gagner un tournoi dès cette année. »

Denise Lavigne était aux côtés de Maude-Aimée Leblanc lorsque celle-ci a amorcé sa carrière professionnelle sur le circuit de la LPGA (Ladies professionnal golf association) en 2012, à la Coupe Founders, en Arizona.

Et elle sera en contact avec la golfeuse sherbrookoise lorsque celle-ci démarrera sa saison 2016, lors de la Classique Pure Silk, disputée aux Bahamas, cette semaine.

Si les deux femmes ont travaillé ensemble aux débuts de Leblanc sur la LPGA, elles ont choisi un chemin différent par la suite. Ce n'est qu'il y a deux ans qu'elles ont repris contact.

Dire que Denise Lavigne connaît bien la longiligne golfeuse est un euphémisme; elle la connaît très bien. Assez pour avoir des objectifs réalistes pour ce deuxième départ chez les professionnelles.

« C'est la première fois que je la vois se préparer de cette façon; surtout physiquement, elle est plus solide et plus stable en frappe de balle. On a travaillé toutes les parties de son jeu, surtout les approches, les coups de moins de 100 verges. Maude est vraiment motivée, elle veut gagner, je la sens très prête », a analysé Lavigne, qui agit à titre de professionnelle au Club de golf Deer Creek (Deerfield en Floride) et au Mirage, au Québec, entre autres.

En 2012, Leblanc avait participé à huit tournois et s'était qualifiée pour les rondes de la fin de semaine à cinq reprises, avec des gains de 43 165 $ (105e rang).

Son meilleur résultat fut une 29e place à égalité, lors de la Classique ShopRite.

Leblanc a disputé son dernier tournoi LPGA en 2015 lors de l'Omnium Canadien Pacifique, où elle a terminé 74e. Elle fut membre de la LPGA en 2012 et en 2013, avant que des problèmes de dos la ralentisse.

Elle a passé 2014 et 2015 sur le circuit satellite de la LPGA, le Circuit Symetra.

« À la différence de sa première apparition en 2012, Maude comprend ce que ça prend pour jouer avec les meilleures. Elle ne peut plus se fier uniquement à son talent. Elle a pris beaucoup de maturité et surtout, elle est plus ouverte avec les gens avec qui elle travaille. Elle travaille fort, dans la bonne direction, cette fois. »

En décembre dernier, Maude-Aimée Leblanc a terminé dans le top 5 (égalité au quatrième rang) à la dernière étape de la qualification menant à la LPGA, ce qui lui a assuré un statut à temps complet pour 2016.

En 2011, elle avait terminé 7e lors de ces mêmes qualifications.

« Présentement, je la trouve plus confiante qu'en décembre dernier. J'ai aimé sa prestation au Q-school en Floride; malgré des difficultés en fin de parcours, elle a tenu bon, son langage corporel était positif. Tout ça, c'est bon signe. Si elle peut bien démarrer sa saison et garder la même attitude, elle aura une très bonne année. »

« Elle lit elle-même ses coups roulés, ce qui n'était pas toujours le cas avant; elle est plus responsable de ses décisions. »

Amélioration constante

« Je suis vraiment contente d'enfin commencer les tournois, j'ai l'impression qu'un an s'est passé depuis la qualification de décembre dernier. J'ai juste hâte de commencer la compétition. J'ai eu une bonne préparation technique et physique. Denise et moi avons travaillé beaucoup sur mes coups de 100 verges et moins, et sur mon putting. J'ai travaillé fort aussi dans le gym avec mon entraineur, on a travaillé surtout mon bas de corps et je vois déjà beaucoup d'amélioration dans ma stabilité. »

« J'ai plusieurs objectifs pour cette année, me qualifier pour les Jeux olympiques en est un, mais je veux surtout avoir une amélioration constante et continuer d'apprendre sur moi-même et sur mon jeu et sur quoi travailler pour devenir meilleure. Je veux me concentrer sur le processus et non le résultat », a-t-elle indiqué à La Tribune.

Après les Bahamas, Leblanc se dirigera vers Ocala, en Floride, pour le Championnat Coates Golf. La prestation de Leblanc lors de ces deux premiers tournois en saison déterminera de son admissibilité pour les prochains tournois, disputés en Australie et en Asie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer