Marko Medjugorac fera un essai pour les JO

Marko Medjugorac a remporté la médaille d'argent à... (Photo fournie)

Agrandir

Marko Medjugorac a remporté la médaille d'argent à la Coupe Canada Butterfly, à Drummondville.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Ce n'était pas prévu tout de suite, mais Marko Medjugorac va tout de même profiter de l'occasion pour emmagasiner le maximum d'expérience et qui sait, peut-être se glisser sur l'équipe canadienne de tennis de table qui participera aux Jeux olympiques de Rio, au Brésil, plus tard cette année. Et tout ça, grâce à son excellente prestation à Drummondville.

« Ce n'est pas mon année, je ne vise pas nécessairement une place aux Olympiques tout de suite, mais déjà de participer à la qualification, c'est une chance immense que je veux saisir. Et on ne sait jamais, peut-être qu'avec les prestations de Pierre-Luc Thériault, ça peut m'aider à entrer. »

À Drummondville, au début du mois de janvier, Medjugorac a remporté la médaille d'argent à la Coupe Canada Butterfly en catégorie homme senior, tout juste derrière Thériault.

Une médaille qui lui a assuré une place aux essais 2016 ITTF (International Table Tennis Federation) Amérique du Nord, qui se dérouleront à Markham, près de Toronto, en avril prochain.

En plus, le jeune homme s'est aussi assuré d'une place sur l'équipe canadienne pour les Championnats du monde par équipe, prévus fin février en Malaysie.

Medjugorac vivra donc dans ses valises pour les prochains mois, une situation qui ne l'effraie plus, lui qui a quitté Sherbrooke il y a plus de deux ans.

D'ailleurs, le jeune Sherbrookois s'apprêtait à quitter le Québec à destination de l'Europe, cette fin de semaine, afin d'aller poursuivre son entraînement.

« Il y a deux ans, j'ai quitté pour m'installer seul au Centre national d'entraînement, à Ottawa. D'importants changements sont par la suite survenus au sein de la Fédération et le centre a fermé ses portes. On entend dire ces temps-ci que le centre pourrait rouvrir à Montréal ou à Toronto, mais ce n'est pas encore clair quand les activités vont recommencer », s'est-il rappelé.

Un choix personnel

Déjà bien investi dans son développement, Medjugorac a pris le taureau par les cornes et a décidé d'agir plutôt que d'attendre.

« J'avais le choix entre retourner à Sherbrooke, ou m'établir à Montréal, ou encore aller en Europe. J'ai choisi cette dernière option, j'ai fait quatre voyages de trois mois en Europe, au cours des deux dernières années. Je suis allé en Hongrie, en Croatie et en Serbie, entre autres et c'est là que je retourne dès cette fin de semaine. »

« Ce fut un choix personnel; je suis membre de l'équipe canadienne, classé 6e je crois, mais puisque je suis jeune encore, je ne suis pas envoyé systématiquement à toutes les compétitions. Et à chaque nouvelle compétition, il y a un nouveau processus de sélection. »

Ainsi, Medjugorac a été sélectionné pour participer aux Jeux panaméricains, disputés à Toronto l'été passé; une compétition fructueuse qui lui a rapporté une médaille de bronze en équipe, avec Thériault, après s'être incliné au troisième tour en compétition individuelle.

« C'est un choix personnel et je l'assume bien. Ça a été pas mal positif, ces voyages. Ce n'est pas évident, car je n'ai pas d'entraîneurs à temps plein, mais j'ai pu jouer contre d'excellents joueurs et dans certaines ligues, le calibre de jeu en Europe est excellent », a indiqué le jeune homme, dont les parents sont originaires de Sarajevo.

Il y aura huit joueurs aux essais 2016 ITTF en vue des Jeux olympiques. Et Medjugorac se fait très réaliste.

« Je serai probablement classé 7e ou 8e; la compétition se déroule sur trois jours, et un joueur se qualifie chaque jour, pour trois places au total. Je n'ai pas d'attentes, mais il y a des chances. Pierre-Luc Thériault, lui, c'est son année. Et s'il se classe, ça pourrait me donner une chance de passer en vue des compétitions par équipe, si je fais bien. Peut-être que c'est ce que la Fédération veut faire, je ne sais pas. On a bien fait aux Panams ensemble. Tout est possible à la compétition individuelle aussi, il y a beaucoup de pression. »

Les deux joueurs pourront peaufiner leur préparation dès la semaine prochaine, alors qu'ils feront équipe pour l'Open de Hongrie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer