Bouchard en quarts de finale à Hobart

La Montréalaise Eugenie Bouchard a tiré des leçons... (Archives, La Presse)

Agrandir

La Montréalaise Eugenie Bouchard a tiré des leçons après avoir été mise sous pression éliminant la Belge Alison Van Uytvack, hier au tournoi de Hobart, en Australie.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Hobart, Australie

Eugenie Bouchard a mérité sa place en quarts de finales du tournoi de Hobart, mardi, éliminant la Belge Alison Van Uytvack.

La finaliste de Wimbledon en 2014 s'est assuré la victoire à l'issue d'une rude bataille de deux sets (6-4, 7-5).

« Je suis heureuse de m'être battue et d'en être sortie avec la victoire. C'est une adversaire redoutable et elle possède de bons coups, a confié Bouchard. Mon jeu n'était pas à son mieux aujourd'hui, mais ce sont des choses qui arrivent. Certains jours, vous savez en vous levant que ce ne sera pas votre meilleure journée. Au moins, je suis contente d'avoir tiré le meilleur de la situation. »

Bouchard en a arraché au service en début de match, conservant un taux d'efficacité de 50 pour cent sur sa première balle. Van Uytvanck a pour sa part tiré avantage de la variété de ses coups, alternant son jeu tout en puissance de fond de court à un effort évident pour monter au filet. Cette tactique a empêché Bouchard de trouver son rythme. Mais un coup droit victorieux sur la ligne l'a assurée d'un bris crucial au septième jeu. Elle a concédé trois balles de bris au jeu suivant, mais elle a tenu le coup pour prendre les devants 5-3.

Bouchard a gaspillé deux balles de set avec des erreurs sur son coup droit, mais elle l'a enlevé à sa troisième - s'emparant du premier set 6-4 en 52 minutes.

Van Uytvanck a quitté le court après le set, permettant à Bouchard de s'entraîner à frapper quelques services sur un court balayé par un vent tourbillonnant. Mais cela n'a pas permis à l'ancienne no 5 mondiale d'améliorer son rendement, cédant un bris rapidement au deuxième set.

« J'ai pensé que cela m'aiderait peut-être à améliorer mon service au deuxième set, mais ça n'a pas été le cas, a poursuivi Bouchard. Il me faudra m'entraîner sérieusement au service demain. 

Quatre jeux d'affilée

La frustration de Bouchard a alors augmenté. Mais au moment où le deuxième set semblait lui échapper, elle a gagné quatre jeux d'affilée. Van Uytvanck n'a pas abandonné - créant l'égalité 5-5 grâce à un bris. Bouchard a ensuite réussi un bris crucial au 11e jeu avant de servir pour le match, concluant le tout en un peu plus de 1 h 40.

« Je pense que j'ai appris plus aujourd'hui que lors de mon match de la veille, a-t-elle dit.

« J'ai vraiment dû me battre, essayer de garder mon calme et éviter de devenir trop négative. »

Bouchard a tiré des leçons d'avoir été mise sous pression.

« Il faut d'abord contrôler ses émotions et faire tout ce que vous pouvez pour demeurer dans le match. C'est sur ça que je travaille encore parce que vous pouvez toujours mieux faire. »

Malgré l'issue favorable de ce match, Bouchard n'est pas encore satisfaite de son niveau.

« Peut-être le vent a joué un facteur, mais c'était la même chose pour les deux joueuses. Mon synchronisme n'était pas à point, mon service m'a tout simplement abandonnée aujourd'hui. Au moins, j'ai passé au travers, mais je veux absolument améliorer mon jeu. »

Sa rivale en quarts de finale sera l'Italienne Camila Giorgi, 35e raquette du tennis féminin, victorieuse de Nao Hibino 6-2, 6-3.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer