Les Olympiques se vengent

Le Phoenix a connu une première période fatale... (Le Droit, Martin Roy)

Agrandir

Le Phoenix a connu une première période fatale à Gatineau. Les troupiers de Stéphane Julien tiraient déjà de l'arrière 5 à 1 contre les Olympiques après 20 minutes et n'ont jamais pu revenir dans le match.

Le Droit, Martin Roy

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Gatineau) Lessivés 4-0 à Sherbrooke quatre jours plus tôt, les Olympiques de Gatineau ont savouré leur revanche dimanche après-midi en rossant le Phoenix 7-2 devant leurs partisans au centre Robert-Guertin.

Il fallait arriver tôt au « Vieux Bob » pour ne pas manquer d'action puisque celle-ci s'est majoritairement déroulée en première période. Avant la 14e minute de jeu, les Gatinois menaient déjà 4-0. Alexandre Lagacé, l'auteur du jeu blanc à Sherbrooke, avait déjà été chassé au profit d'Evan Fitzpatrick. Dylan Callaghan et Trevor Stacey, qui avaient planifié leur combat après le deuxième but des Olympiques, avaient quant à eux été expulsés.

Le Phoenix a par ailleurs confirmé dimanche que Stacey demeurerait avec l'équipe pour le restant de la saison.

Au bout de 20 minutes, les 1952 partisans ont vu leurs préférés rentrer au vestiaire avec une avance de 5-1. Les jeux étaient faits. Les troupiers de Benoît Groulx étaient partout sur la patinoire. Ils ont dominé le premier engagement 19-8 au chapitre des tirs.

Nouvellement formé, le trio de Yan-Pavel Laplante, Vitalii Abramov et du nouveau venu Chiwetin Blacksmith, a provoqué des étincelles pendant tout le match. Le premier a compté un but et ajouté trois passes. Le deuxième a récolté deux buts et quatre points et le dernier a compté ses deux premiers buts dans la LHJMQ après avoir été libéré des Colts de Barrie dans la Ligue de l'Ontario. Il a aussi ajouté une passe pour hériter de la première étoile de la rencontre à sa première présence à Robert-Guertin.

Le natif de Waswanipi au nord du Québec a rapidement fait remarquer qu'il venait d'égaler sa récolte de points (3) obtenus en 34 matches avec les Colts de Barrie d'un seul trait.

« J'ai senti la pression avant le match puisque l'entraîneur avait choisi de me jumeler avec un vétéran de cinq saisons (Laplante) et une recrue exceptionnelle (Abramov). Je devais montrer que je pouvais garder leur cadence. Ce fut un grand match. Nous avons une grande équipe aussi. Je vais m'en rappeler longtemps parce que j'avais beaucoup de famille dans les gradins », a fait savoir le hockeyeur d'origine crie âgé de 18 ans.

Yan-Pavel Laplante a été élogieux envers son nouveau coéquipier. Blacksmith a démontré qu'il avait de belles aptitudes offensives et qu'il avait aussi des mains agiles.

« Benoît (Groulx) amène souvent de nouveaux joueurs ici. On avait entendu dire qu'il serait (Blacksmith) un bon joueur et il l'a prouvé aujourd'hui. Il nous a aidés à gagner ce match. Il a aidé Vitalli et moi à bien paraître aussi. On voit qu'il est bon avec la rondelle et qu'il est bon en zone offensive. »

Mauvaise rentrée pour Matt Sartoris

Les Olympiques (25-11-2) ont remporté leur 25e match de la saison sans leur capitaine, Alexandre Carrier, qui a raté un deuxième match de suite en raison d'une blessure au haut du corps. Le Phoenix était aussi privé d'éléments clés, particulièrement en défensive, avec les absences de Jérémy Roy et Nathanaël Halbert.

Leurs blessures ont ouvert la voie à Matt Sartoris, ancien premier choix des Olympiques, à faire ses débuts avec le Phoenix. À sa première présence sur la patinoire, le géant de 6'6'' a été pris en défaut en accrochant Vitalii Abramov. Ce dernier a immédiatement profité de la punition pour marquer son premier but du match.

Vitalii Abramov a compté son deuxième but de la période huit minutes plus tard. Joey Richard, Chiwetin Blacksmith et Marc-Olivier Crevier-Morin ont ensuite donné un coussin de 5-1 aux locaux pendant la première période.

Jan Dufek avait assuré la seule réplique du Phoenix (15-19-5) dans cette période. Blessé à une main pendant une mêlée devant son filet, Mathieu Bellemare a laissé sa place à Bo Taylor dès le début de la deuxième période. Daniel Audette a été le seul à le déjouer sur une bévue du gardien derrière son filet.

Les Gatinois ont eu le dessus 42-23 au chapitre des lancers au but.

Le but défendu par la troupe de Stéphane... (Le Droit, Martin Roy) - image 2.0

Agrandir

Le but défendu par la troupe de Stéphane Julien a été pris d'assaut par l'attaque des Olympiques.

Le Droit, Martin Roy

«Une bande de pee-wee»

Le Phoenix avait les allures d'une équipe pee-wee lors de la première période, dimanche à Gatineau. Ce premier vingt a tout simplement cassé les reins des Sherbrookois.

« En début de partie, on avait l'air d'une bande de pee-wee qui affrontait une équipe midget! » lance Stéphane Julien.

Même si sa troupe a offert du meilleur hockey lors de 40 minutes suivantes, le mal avait déjà été fait.

« Ils nous attendaient de pied ferme après leur dernier revers de 4-0 au Palais des sports. Ils ont profité de leurs deux premiers avantages numériques. Je connais Benoît Groulx : il souhaitait prendre sa revanche. De notre côté, même si Jérémy Roy et Nathanael Halbert étaient absents en défensive, on n'a pas fourni l'effort nécessaire. »

« On a accordé 42 tirs à l'adversaire, ce qui est beaucoup trop, ajoute l'entraîneur. On espère en concéder moins de 32 par match, mais cette fois, on a raté notre coup. Il faudra montrer du caractère au Palais des sports mardi contre les Cataractes en nous relevant rapidement. »

Une décision sera prise lundi concernant la présence de Roy et Halbert, victimes d'une blessure mineure, face à Shawinigan.

Greene au Cap-Breton

Le défenseur Scottie Greene a pris la direction du Cap-Breton samedi. En retour, le Phoenix a obtenu un choix de 10e ronde en 2017.

Notons que le vétéran Alexis Vanier n'a fait que passer à Blainville-Boisbriand. Échangé à l'Armada par le Phoenix, Vanier a aussitôt été envoyé à Charlottetown contre un choix de 5e ronde en 2016 samedi. Avec Jérôme Gaudreau

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer