La réforme aura peu d'impacts à Sherbrooke

Parmi les principaux changements envisagés, Hockey Québec projette... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Parmi les principaux changements envisagés, Hockey Québec projette d'éliminer la catégorie CC, d'introduire des équipes AAA en Abitibi-Témiscamingue, dans le Bas-Saint-Laurent et au Saguenay-Lac-Saint-Jean et de restreindre la mise en échec pour tous les joueurs de 13 ans, même ceux de l'élite.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La réforme du hockey mineur entraînera de légères modifications dans la structure de Hockey Sherbrooke, mais n'aura pas un grand impact. Tout simplement parce que les équipes pee-wee et bantam avaient déjà adopté l'orientation proposée.

« On verra pas beaucoup de répercussions ici parce que notre équipe bantam AA, qui deviendra du AAA relève, comptait déjà sur 12 joueurs de première année et 5 de deuxième année. C'est sensiblement la même chose chez l'équipe pee-wee AA », explique le directeur de Hockey Sherbrooke, Stéphane Dion.

« L'effet que nous pourrons remarquer partout au Québec sera toutefois important : on pourra regrouper les joueurs de talent du même âge, indique Dominic Desmarais, entraîneur-cadre chez Hockey Sherbrooke. Le joueur de première année devra être exceptionnel s'il souhaite faire partie de l'équipe AAA majeur. À Sherbrooke, on peut se vanter d'avoir déjà opté pour cette orientation avant même la venue de la réforme provinciale. »

Stéphane Dion espère que ce changement aidera la province à rattraper un certain retard accumulé.

« Cette formule est semblable à celle de l'Ontario et je crois que Hockey Québec a effectué un bon travail pour trouver une solution », avance le directeur de Hockey Sherbrooke.

Pour ce qui est des mises en échec restreintes, Dominic Desmarais approuve l'idée :

« Encore là, il ne faut pas croire que cela changera complètement la formule des mises en échec. Un jeune de 13 ans ne pourra plus par exemple effectuer une mise en échec dangereuse dans le centre de la patinoire, mais il y aura encore du travail robuste le long des bandes. »

​Un pee-wee sport-études?

En regroupant les joueurs de deuxième année pee-wee dans le AAA majeur, Hockey Sherbrooke croit qu'il serait possible d'intégrer une équipe pee-wee AAA dans le programme sport-études.

« Présentement, il y a des élèves de sixième année au sein de l'équipe AAA, ce qui nous empêche d'inclure cette équipe dans le réseau sport-études. Il y aura une analyse régionale complète à faire dans un avenir rapproché afin de mieux structurer notre programme une fois la réforme adoptée », résume M. Dion.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer