«Un bon mélange» chez les Volontaires

Au total, près d'une vingtaine de joueurs ont... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Au total, près d'une vingtaine de joueurs ont accepté de joindre les Volontaires du Cégep de Sherbrooke la saison prochaine, eux qui achèvent leur période de recrutement.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) L'équipe de football des Volontaires du Cégep de Sherbrooke pourra compter sur un colosse l'an prochain pour défendre son quart-arrière.

La formation de Marc-André Desrochers a réussi à mettre la main sur le joueur de ligne offensive Tommy Duperron, un athlète de 1 m 90 (6'4'') et environ 127 kg (280 lb) des Patriotes de Drummondville « qui était grandement convoité » par les équipes de deuxième division.

« Il était dans le haut de notre liste, comme dans celle de plusieurs équipes, indique l'entraîneur-chef des Volontaires. C'est un colosse, mais il est très agile et très athlétique en plus de posséder une éthique de travail incroyable. »

Duperron ne fera pas le voyage seul à Sherbrooke, puisque deux de ses coéquipiers l'accompagneront, soit le secondeur Jérémy Roy et le receveur Samuel Falcon.

Au total, près d'une vingtaine de joueurs ont accepté de joindre les Volontaires du Cégep de Sherbrooke la saison prochaine, eux qui achèvent leur période de recrutement.

Marc-André Desrochers se dit heureux d'avoir convaincu des joueurs de talents issus tant des programmes de la région que de l'extérieur à enfiler le maillot vert et blanc l'an prochain.

Le quart-arrière Rémi Gagnon-Landry, des Patriotes de l'école du Phare, le receveur Victor Lemieux-Mercier, des Harfangs du Triolet, le demi défensif Hugo Chauvin-Poliquin, des Rebels de Le Ber, le demi défensif Jean-Samuel Dupré, des Cavaliers de Montcalm et le joueur de ligue offensive Anthony Bilodeau, du Séminaire Saint-Charles, tenteront tous de percer l'alignement du Cégep de Sherbrooke en 2016.

« Ce sont tous de grands travaillants avec une excellente éthique de travail. Rémi est un excellent leader et un grand travaillant et on est extrêmement heureux de pouvoir compter sur ses services. Victor est un très bon receveur qui a bien produit en première division juvénile et on croit qu'il va connaître une bonne transition et qu'il pourra avoir un impact dès l'an prochain », mentionne Desrochers.

Le plein à Saint-Hyacinthe

De l'extérieur, le Drakkar de la polyvalente Hyacinthe-Delorme s'est avéré une véritable pépinière de talents.

Pas moins de six joueurs ont officialisé qu'ils déménageraient à Sherbrooke, une récolte qui ravit le pilote des Volontaires.

« Il y a l'ancien du Vert & Or Yan Genest qui s'occupe du programme là-bas et ils sont entraînés dans le moule qu'on désire. Tout comme les joueurs issus de la Poudrière de Drummondville, ce sont des joueurs travaillants et passionnés par le football. Cette équipe-là a gagné trois championnats de suite dans sa ligue et on amène donc des joueurs avec une expérience additionnelle. Ça va aider à compléter le talent qu'on a ici dans la région. »

Après une saison où il a cumulé quatre victoires en neuf rencontres avant d'être éliminé au premier tour éliminatoire à sa première campagne à la barre de l'équipe, Marc-André Desrochers semble optimiste pour l'an 2 de ses Volontaires.

« Je suis très content du noyau qu'on a en ce moment. Les joueurs ont vraiment acheté le programme et travaillent déjà très fort pour être prêts. C'est notre deuxième année de recrutement et on va avoir un bon mélange. On a très hâte. »

L'ensemble des joueurs se réunira au Centre multisport Roland-Dussault le 7 février pour une première rencontre d'équipe et tenir ses premières pratiques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer