Potvin: «Il faudra jouer avec plus d'énergie»

Félix Potvin... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Félix Potvin

Archives La Tribune, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Départ victorieux pour les Cantonniers de Magog au Challenge CCM de la Ligue midget AAA du Québec disputé à Gatineau alors que les adolescents de Félix Potvin ont blanchi le Rousseau Royal de Laval-Montréal 2-0.

Si la victoire est précieuse puisqu'elle permet aussi aux Cantonniers d'ajouter deux points au classement, la manière dont les Magogois s'y sont pris pour l'emporter a moins plu à Félix Potvin.

« On a trouvé le moyen de gagner, c'est correct, mais il faudra jouer avec plus d'énergie et d'enthousiasme lors de nos prochaines sorties au Challenge, surtout en première période. Je n'ai pas vu beaucoup de gars jouer avec leurs tripes. Ça s'est amélioré avec le match qui avançait, mais on va se brûler si on joue avec le feu de la sorte », prévient le pilote magogois.

Le Rousseau Royal a tout essayé pour pousser le match en prolongation dans les derniers instants de la rencontre, mais en marquant alors que Laval-Montréal avait retiré son gardien en faveur d'un sixième patineur, Olivier Mathieu a porté le dernier clou au cercueil de leurs rivaux.

Le premier but des Magogois, qui signaient un deuxième blanchissage de 2-0 dans leurs trois dernières rencontres, a été l'oeuvre de Félix Meunier. Alex D'Orio a réalisé 18 arrêts pour son deuxième zéro de la saison.

Félix Potvin était un peu plus élogieux en parlant du travail de ses joueurs qui ont été fort efficaces en désavantage numérique. Le Rousseau Royal a été zéro en huit avec un Cantonnier au cachot. Dès la reprise du jeu en troisième période, les Magogois ont dû se défendre à court de deux hommes durant presque deux minutes.

« C'est un aspect de notre jeu où j'observe une amélioration constante depuis quelques joutes. Mais ce sera plus facile pour tout le monde si on joue plus souvent à forces égales. Sacha Roy a été pénalisé pour huit minutes. Ce n'est pas normal », note Potvin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer