Le monde à l'envers

Alors que la saison de pêche estivale a... (La Tribune, Luc Larochelle)

Agrandir

Alors que la saison de pêche estivale a débuté dans le froid et avec de la neige, celle d'hiver sera lancée dimanche dans des conditions quasi printanières et avec un accès aux plans d'eau en embarcation. Il y a trois ans, de semblables conditions avaient prévalu jusqu'à tard en janvier au grand plaisir des mordus qui avaient effectué des pêches exceptionnelles.

La Tribune, Luc Larochelle

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Luc Larochelle</p>
Luc Larochelle
La Tribune

(SHERBROOKE) CHRONIQUE / Il se passe quoi le 20 décembre à part la ruée des cadeaux de Noël? C'est aussi le début de la saison de pêche d'hiver. Ah bon. Et puis?

Juste vous dire que si vous voulez vous offrir un cadeau original, prévoyez une sortie de pêche durant vos vacances des fêtes parce que les lacs de la région devraient jouer cette année au père Noël.

Alors que la saison de pêche estivale a débuté dans le froid et avec de la neige, celle d'hiver sera lancée dimanche dans des conditions quasi printanières offrant la possibilité de pêcher en embarcation. À bord de chaloupes de petite taille et avec des moteurs portables, dois-je préciser, parce que les rampes de mise à l'eau sont fermées.

Les pêcheurs qui se donneront la peine d'effectuer un court portage devraient cependant voir leurs efforts récompensés, vous diront les mordus qui ne ratent jamais des conditions d'exception comme celles de cette année. Les résultats sont souvent hors du commun parce que les salmonidés sont voraces et restent en surface.

Il est inutile de prendre le large puisqu'on obtient des bons résultats en eau peu profonde, le long des rives. Rappelez-vous d'ailleurs que les vents se lèvent rapidement et que les risques d'hypothermie sont décuplés en décembre ou janvier. Un naufragé ne peut résister longtemps dans de l'eau aussi froide. En choisissant les bonnes journées et en agissant prudemment, la pêche d'hiver en embarcation peut toutefois être pratiquée sans craindre de couler.

Il y a trois ans, les températures clémentes avaient persisté jusqu'aux dernières semaines de janvier et les pêcheurs qui avaient été assidus jusqu'à l'apparition des glaces ont des souvenirs mémorables.

« La pêche d'hiver a certaines particularités réglementaires, dont celle fixant le nombre de lignes autorisées au lac Memphrémagog. Cinq lignes peuvent être utilisées pour pêcher sur la glace mais une seule à bord d'une embarcation », rappelle le sergent François Laprise du service de protection de la faune de l'Estrie.

C'est le seul cas du genre. Ailleurs en région, cinq lignes peuvent être tendues que l'on pêche sur la glace ou en bateau durant la saison hivernale

La pêche d'hiver n'est pas permise partout. La meilleure façon d'éviter les mauvaises surprises est d'effectuer une vérification préalable sur le site internet du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. En tapant « périodes de pêche et limites de prise », vous aurez accès à un outil de recherche fournissant toutes les informations par zone. Les options pour pêcher en hiver sont nombreuses dans la zone 6 mais plus limitées dans la zone 4.

Il est permis de pêcher la plupart des espèces entre le 20 décembre et le 31 mars, à l'exception du touladi. Les captures accidentelles de cette espèce doivent être remises à l'eau.

« Notre approche n'est pas la même sans glace puisque la fermeture des rampes pose un problème de logistique pour mettre nos embarcations à l'eau. Nos vérifications ponctuelles se font alors différemment », explique le sergent Laprise.

Si l'opportunité d'une pêche d'hiver en eaux libres se présente, saisissez-la. Vous m'en repar-

lerez!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer