Au coeur de l'attaque des Cantos

Antoine Demers... (Photo Facebook)

Agrandir

Antoine Demers

Photo Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Si le hockey doit d'abord et avant tout être considéré comme un spectacle, on peut dire alors d'Antoine Demers des Cantonniers de Magog qu'il en est un des principaux acteurs.

Car l'attaquant des Cantonniers passe rarement inaperçu dans le feu de l'action. Patineur agile et rapide, bon passeur, le hockeyeur qui évoluait avec les Harfangs midget espoir du Triolet la saison dernière est également très habile pour faire mal paraître des joueurs adverses qui se risquent à jouer la rondelle lorsqu'il se présente à eux.

« Ma vision du jeu est probablement ma plus grande qualité, mais ça en prend pas mal plus pour tirer son épingle du jeu dans le midget AAA. Le joueur qui veut tricher dans cette ligue ne fera pas long feu. La marche est quand même haute entre le midget espoir et le midget AAA et je suppose que ça l'est davantage quand tu montes dans la Ligue junior majeur du Québec, le prochain niveau que j'aimerais atteindre. Il faut donc toujours chercher à s'améliorer, autant sur le plan individuel que collectif », observe Demers.

Apprendre de ses erreurs

Avec 21 points, dont neuf buts, en 28 rencontres à sa saison recrue, Antoine Demers se dit pas complètement satisfait de ses statistiques, car de son propre aveu, il aurait aimé conserver une moyenne d'un point par match. « Ça se passe quand même bien, précise le Sherbrookois. C'est surtout défensivement que je veux améliorer mes chiffres. Mon différentiel de moins quatre ne fait pas réellement mon affaire. Il est vrai que novembre, avec nos insuccès, a été difficile pour tous les joueurs de l'équipe sur ce plan. Il faut faire mieux en décembre. C'est bien parti, mais il ne faudrait pas se contenter de si peu. Il faut apprendre de nos erreurs et je m'y applique. »

Après une saison avec le midget espoir du Triolet, Demers s'est vite adapté au calibre du midget AAA. « Mon entraîneur de l'an dernier Jean-Christophe Poulin m'a très bien préparé à faire le saut. Jean-Christophe a joué à Magog et il sait ce que ça prend pour percer dans le midget AAA. Il y a plusieurs joueurs de l'édition 2014-2015 du midget espoir du Triolet qui évoluent dans le midget AAA cette saison. Ça prouve le bon travail de Jean-Christophe », a fait valoir celui qui porte le dossard 14 chez les Cantonniers.

Félix Potvin, entraîneur-chef des Cantonniers, apprécie le travail d'Antoine Demers. « À un moment donné je trouvais qu'il ne démontrait pas assez d'enthousiasme, mais tout est rentré dans l'ordre. Antoine crée énormément de chances de marquer pour ses compagnons de trio et lui-même est aussi capable de finir le travail », d'analyser Potvin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer