• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Les Voltigeurs optent pour Jean-François Grégoire 

Les Voltigeurs optent pour Jean-François Grégoire

Jean-François Grégoire quitte le Titan d'Acadie-Bathurst pour se... (La Tribune archives, Maxime Picard)

Agrandir

Jean-François Grégoire quitte le Titan d'Acadie-Bathurst pour se joindre aux Voltigeurs de Drummondville.

La Tribune archives, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Drummondville) Jean-François Grégoire n'aura finalement pas fait bien long à Bathurst, le Sherbrookois sera nommé officiellement entraîneur associé des Voltigeurs de Drummondville, lundi en fin de journée.

« C'est une belle opportunité qui s'offre à moi, ce sera un beau défi. J'ai déménagé à Bathurst et accepté un poste d'adjoint afin de faire mes preuves et dans l'espoir d'obtenir plus de responsabilités et je suis bien content que ça arrive », a-t-il dit.

Grégoire a rencontré le directeur général des Voltigeurs, Dominic Ricard, au cours des derniers jours et les deux hommes se sont rapidement entendus sur les valeurs et les philosophies qui guideront leur travail à la barre de l'équipe. S'il n'a pas le statut d'entraîneur-chef, il aura tout de même une bonne partie des tâches. Il partagera le boulot derrière du banc avec Ricard et Jonathan Lessard.

Il n'y a pas de doute que l'homme de hockey est heureux de se rapprocher de son domicile, mais la proximité n'a pas eu d'impact du tout sur la décision de quitter le Titan à la faveur des Voltigeurs. Il estime que l'occasion que lui donnent les Drummondvillois sera grandement bénéfique pour sa carrière d'entraîneur.

« Oui, je serai plus près de chez moi, mais ce n'est pas pour cette raison que j'ai accepté l'offre des Voltigeurs. C'est davantage pour les responsabilités qui me seront conférées », a-t-il continué.

À l'oeuvre avec le Titan, Grégoire n'a pas manqué de suivre la progression des Voltigeurs du coin de l'oeil. Il est toutefois encore trop tôt pour émettre quelconque diagnostic.

L'instructeur n'a connu que bien peu de succès avec le Titan cette saison. L'équipe n'a remporté que 10 de ses 30 premiers affrontements. À Drummondville, il se retrouvera à la tête d'une formation qui a connu sa part de succès, mais qui se retrouve présentement en difficulté. Les Voltigeurs n'ont remporté que trois de leurs dix derniers matchs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer