Les Cantonniers soulagés

Olivier Mathieu qui est ici poursuivi par Alexandre... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

Olivier Mathieu qui est ici poursuivi par Alexandre Béchard des Estacades, a donné la victoire aux Cantonniers en marquant le seul but de la séance de fusillade, vendredi, à l'aréna de Magog.

Imacom, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) La mauvaise séquence des Cantonniers est maintenant derrière eux. Les adolescents de Félix Potvin ont profité du passage de leur bête noire depuis plusieurs années dans la Ligue midget AAA du Québec, les Estacades de Trois-Rivières, pour savourer un premier triomphe en novembre. Une victoire de 3-2 arrachée en tirs de barrage qui met un terme à une série de six défaites consécutives.

Les visiteurs ont vendu chèrement leur peau et c'est l'homme des grandes occasions chez les Cantonniers, la recrue Olivier Mathieu, qui a tranché le débat en étant le seul à faire bouger les cordages du filet en fusillade qui a nécessité trois rondes. Le hockeyeur de Drummondville a sorti sa feinte du dimanche pour bafouer le cerbère Vincent Dubuc.

« Mon idée était faite en me dirigeant vers lui, souligne Mathieu. Depuis le début de l'année j'avais décoché des lancers en fusillade sans que je parvienne à marquer. Alors là je me suis juré que j'allais le déjouer même s'il y avait beaucoup de neige sur la glace et que ça me compliquait un peu la tâche. »

« Il y a une tonne de pression qui vient de tomber avec cette victoire. Tout devenait plus difficile. Tu hésites pour un tir, une passe, une mise en échec. Je suis certain qu'on jouera maintenant avec plus de confiance lors de notre prochain match dans une semaine », d'enchaîner l'attaquant de 15 ans.

D'Orio et la fusillade

Quant au cerbère Alex D'Orio des Cantonniers, on peu dire qu'il commence à être habitué aux tirs de barrage. Au cours des deux dernières parties, 13 joueurs l'ont mis à l'épreuve en fusillade. Il a cédé à une seule reprise. « Ce n'est pas toujours évident quand tu connais plus ou moins les joueurs qui se présentent à toi. J'essaie alors de les intimider en leur montrant que c'est moi le plus confiant et qu'ils n'auront pas le dernier mot », fait-il valoir.

« Je suis surtout heureux d'avoir contribué à la victoire. Ça va nous relancer », estime D'Orio.

Qu'on le veuille ou non, Félix Potvin était un entraîneur soulagé après la rencontre. « Dans cette série de défaites, à part deux parties, c'est faux de croire que nous avons été déclassés. Le vent vient enfin de tourner et les gars ne l'ont pas volé. On a dominé le premier engagement, mais on commet une seule erreur et on sort de la glace avec un pointage égal 1-1. C'est dur pour le moral, mais les gars ne voulaient pas l'échapper ce soir (vendredi) », a commenté le mentor magogois.

Les vétérans des Cantonniers avaient peut-être encore frais à la mémoire l'insulte essuyée la saison dernière lorsque les Estacades de Trois-Rivières avaient blanchi la formation magogoise lors de leur courte série de deux parties. Il n'y avait que 29 secondes d'écoulées à la partie hier que Tristan Gagnon s'inscrivait à la marque. Le capitaine Christopher Benoît a été l'autre marqueur des gagnants. Sur ce but, Tristan Kleine-Fournier est celui qui a accompli le gros du travail en obstruant la vue du gardien Vincent Dubuc.

De retour au jeu, le vétéran Tristan Belliveau a déjà commencé à faire sentir sa présence. Avec son physique de six pieds et presque 200 livres, voilà le genre de joueur qui manquait cruellement aux Cantonniers. En plus, l'espoir des Olympiques de Gatineau est très habile avec la rondelle en espace restreint.

Propriété du Phoenix de Sherbrooke, le défenseur Vincent Lampron a disputé un bon match à la ligne bleue pour les visiteurs. Toujours chez les Estacades l'attaquant de 15 ans Cédric Desruisseaux montre des belles aptitudes.

Blâmés souvent pour leur indiscipline, les troupiers de Félix Potvin font amende honorable depuis plusieurs rencontres à ce chapitre. Encore hier les Cantonniers ont écopé de seulement quatre minutes de pénalités.

Les Cantonniers connaissent maintenant leurs adversaires au Challenge midget AAA CCM qui se déroulera à Gatineau du 16 au 20 décembre. En ronde initiale, les Magogois se frotteront à Châteauguay, Laval Montréal et aux Flyers de Moncton. Les joutes contre Châteauguay et Laval Montréal compteront aussi classement de la ligue. C'est donc dire que les Cantonniers auront croisé le fer avec les champions défendants de la Ligue midget AAA du Québec, Châteauguay, à sept reprises à la fin du calendrier. Pas que de la p'tite bière!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer