À une seconde de la victoire

À son premier match derrière le banc des... (Fournie, Vincent Lévesque-Rousseau)

Agrandir

À son premier match derrière le banc des Voltigeurs, le directeur général Dominic Ricard a vu ses joueurs combler un déficit de 4-2 et transformer un revers en victoire dans les premières secondes de la période de prolongation.

Fournie, Vincent Lévesque-Rousseau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Drummondville) Le Phoenix de Sherbrooke n'était qu'à une seule seconde d'obtenir son 5e gain consécutif vendredi à Drummondville. Les Voltigeurs ont toutefois nivelé la marque en fin de match pour finalement récolter les deux points en prolongation.

Kristian Afanasyev est devenu le héros de la soirée en comptant le dernier but des Voltigeurs, son deuxième de la partie. Alex Barré-Boulet avait forcé plus tôt la tenue d'une période supplémentaire, et ce, une fraction de seconde avant d'entendre la sirène.

Evan Fitzpatrick a tout de même permis à son équipe de récolter un point grâce à ses 36 arrêts. Le Phoenix poursuit malgré tout sa séquence positive en n'ayant pas perdu en temps réglementaire lors de ses onze dernières sorties.

 Difficile du début à la fin

Le Phoenix a bien mal commencé sa partie à Drummondville en concédant le premier but du match à Kristian Afanasyev bien posté dans l'enclave.

Et lorsque les Voltigeurs multipliaient les lancers au filet, le Phoenix s'est montré opportuniste.

Julien Pelletier et Jack Kilgour ont donné l'avance aux Sherbrookois même si ces derniers n'ont tiré qu'à six reprises au premier vingt.

La deuxième période n'a guère été meilleure pour les hommes de Judes Vallée. Ce qui ne leur a pas empêché de maintenir leur avance en grande partie grâce au gardien Evan Fitzpatrick.

Les Voltigeurs ont en effet obtenu les plus dangereuses chances de marquer en dominant leur adversaire. La preuve : les Oiseaux ont regagné le vestiaire avec 10 tirs seulement contre 27 pour les locaux.

Le Phoenix s'est offert un coussin de deux buts dès les premiers instants du dernier tiers. Un tir de Carl Neill a ricoché sur un adversaire pour finalement aboutir derrière Lachance. Il s'agissait du deuxième but des visiteurs en avantage numérique.

La réplique des Voltigeurs n'a pas tardé à venir. Michael Carcone a décoché un puissant tir dans le coin supérieur pour battre Fitzpatrick.

Les Sherbrookois ont toutefois continué de profiter de leurs rares chances lorsque Guillaume Gauthier a intercepté une passe des Voltigeurs en sortie de zone pour ensuite fabriquer le deuxième but de la saison de son coéquipier Hugo Roy.

Après un contact sur Fitzpatrick, une bataille a éclaté entre le jeune Samuel Gaumond et le vétéran Julien Bahl, qui a eu le meilleur sur son adversaire.

Les spectateurs ont eu droit à une fin de partie enlevante lorsque tout a basculé en faveur des Voltigeurs. Jasmin Boutet a réduit l'écart à un but en redirigeant une passe de Michael Carcone alors que son gardien se trouvait au banc des siens : 4-3 Phoenix.

Alex Barré-Boulet en a rajouté par la suite. Après une longue révision, les officiels ont accordé le but égalisateur, ce qui a fait exploser le Centre Marcel-Dionne.

« J'ai encore des doutes sur ce but », s'est limité à dire Vallée une fois assis dans l'autobus.

Afanasyev n'a finalement pas perdu de temps avant d'offrir une première victoire à son directeur général Dominic Ricard, qui effectuait un retour derrière le banc après le congédiement de Martin Raymond.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer