Les Cougars font une entrée remarquée

Alecx Carrier est l'un des rares vétérans des... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Alecx Carrier est l'un des rares vétérans des Cougars du Collège Champlain. Ce dernier s'est réjoui en début de saison de l'embauche de l'entraîneur Stéphan Lebeau, qui connaît du succès jusqu'à maintenant dans le circuit collégial.

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les Cougars du Collège Champlain ont rapidement su se forger une réputation enviable au sein de leur nouvelle ligue : le circuit collégial de hockey masculin division 1.

Maintenant rendus à la mi-saison, les hommes de Stéphan Lebeau collectionnent les victoires, ce qui leur confère le second rang du classement général.

« Nous sommes satisfaits jusqu'à maintenant, mais nous réalisons que pour avoir du succès il faudra jouer chaque match en équipe et tout le monde devra contribuer », avance Lebeau.

Le message a été bien entendu par ses joueurs. Si on ne retrouve aucun membre des Cougars parmi les 15 meilleurs marqueurs de la ligue, plusieurs se suivent de près dans le haut de la liste.

Nicolas Samson mène les siens avec 19 points. Charles-Anthony Poulin, Alecx Carrier et Philippe Boisvert suivent ensuite avec 14 et 12 points.

« De toute évidence, nos gardiens Francis Lavallée et Sean Julien nous aident aussi énormément, ce qui fait en sorte que parfois, quand notre club joue moins bien, ils nous gardent dans la partie. Voilà pourquoi je n'hésite pas à les utiliser de façon assez égale. »

Une belle parité

À un maigre point des meneurs, les Lions du Cégep Champlain St-Lawrence, les Cougars voient quatre équipes les talonner au classement.

« Il y a une bonne parité dans le circuit. Nous pouvons nous faire surprendre par toutes les équipes si nous ne livrons pas la marchandise », précise le pilote sherbrookois.

Notons que les huit meilleurs clubs du circuit, qui en compte onze, pourront participer aux séries.

« Nous voulons progresser durant toute la saison et accéder aux éliminatoires, renchérit Lebeau. Même si notre classement actuel est favorable, nous ne devons rien tenir pour acquis. Nous ne sommes qu'à mi-parcours après tout. »

Après avoir quitté la Ligue de hockey junior du Québec à la fin de la dernière campagne, l'équipe du Collège Champlain croit avoir trouvé chaussure à son pied en optant pour le RSEQ.

« Nous pensons que le calibre est très intéressant, souligne Stéphan Lebeau. Nous accueillons beaucoup de jeunes de 17 ou 18 ans. Les universités américaines considèrent notre ligue d'une belle façon et s'intéressent à nos joueurs. Il faut simplement continuer de nous imposer comme un bon programme. »

Une période d'adaptation

Pour le vétéran Alecx Carrier, le passage vers le circuit collégial a nécessité une légère adaptation.

« On remarquait une différence en ce qui concerne le calibre de jeu, précise l'attaquant. Mais l'arrivée de Stéphan Lebeau à la barre de l'équipe a été positive. Les gars s'améliorent rapidement. J'étais déçu d'apprendre le départ de Pascal Rhéaume, mais j'étais content lorsque l'organisation annonçait l'embauche de Stéphan. »

La plus grande différence avec la LHJQ selon lui?

« La vitesse d'exécution. C'était plus rapide dans la LHJQ. J'aime par contre la structure de la ligue collégiale. Tout n'était pas parfait au début de la saison à cause que notre organisation en était à ses débuts dans cette nouvelle ligue, mais j'aime bien mon expérience jusqu'à présent. On compte sur une très jeune défensive étant donné les nombreux départs durant la saison morte. On possède de bons jeunes espoirs et je suis certain que nos entraîneurs les amèneront à un autre niveau afin d'arriver prêts en séries. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer