Vers les cibles annoncées

La récolte de mâles a déjà reculé de... (Photo fournie)

Agrandir

La récolte de mâles a déjà reculé de 16 pour cent depuis 2010 dans la zone 6 nord.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Luc Larochelle</p>
Luc Larochelle
La Tribune

(SHERBROOKE) CHRONIQUE / Dans l'attente des résultats de la saison de chasse au chevreuil à l'arme à feu ayant pris fin dimanche, poursuivons la discussion engagée dans la dernière chronique puisque vos nombreux courriels m'ont démontré votre vif intérêt pour le projet expérimental de restrictions de la taille légale des bois (RTLB).

Plusieurs lecteurs m'ont exprimé leur pleine adhésion aux changements réglementaires qui seront appliqués dans les zones 6 nord et 6 sud à compter de l'automne 2017 afin de protéger les jeunes mâles. Je n'en suis pas surpris, car le concept du QDM (Quality Deer Management) se propage depuis déjà depuis quelques années dans la région. Certains clubs y ont volontairement adhéré.

Pour d'autres, il y a une limite à compliquer les choses. La réduction appréciable du cheptel depuis dix ans en Estrie a déjà considérablement diminué le taux de succès des chasseurs, font-ils valoir.

Les deux points de vue se défendent. Ils sont le reflet des réalités disparates sur le terrain.

Dans les secteurs où un chevreuil n'attend pas l'autre, la chasse sélective n'est pas trop contraignante. Là où par contre les cerfs sont moins abondants, se limiter seulement aux mâles ayant au moins 3 pointes d'un côté ajoute au coefficient de difficulté. La baisse de 30 pour cent de la récolte de mâles anticipée au cours des premières années d'application du projet RTLB peut alors devenir plus agaçante.

Le tableau ci-joint montre l'évolution de la récolte de mâles à l'arme à feu en région depuis la première année du plan de gestion 2010-2017 et rappelle la situation attendue au terme de sa période d'application.

Les trois zones sont dans la fourchette de la densité cible de 4 à 5 cerfs/km² et les récoltes semblent aussi s'aligner sur les projections des gestionnaires fauniques, qui ne tenaient toutefois pas compte des effets du projet expérimental.

La zone 4 ne vivra pas le RTLB. S'il est une chose, la récolte de mâles pourrait se retrouver légèrement au-dessus de la cible 2017 étant donné que les chasseurs de cette zone bénéficient maintenant d'une extension de quelques jours de leur saison durant la période à la poudre noire.

On comprendra par ailleurs que les tendances inversées dans les zones 6 nord et 6 sud sont susceptibles d'influencer l'humeur des chasseurs face aux restrictions à venir.

La récolte de mâles a déjà reculé de 16 pour cent depuis 2010 dans la zone 6 nord. Si ce fléchissement se poursuit jusqu'en 2017, une chute additionnelle de 30 pour cent sera mesurée à la fin du plan de gestion. Soustrayez ensuite un autre 30 pour cent pour le RLTB. Normal que ça suscite certaines craintes.

À l'opposé, la progression observée entre 2010 et 2014 et devant se poursuivre jusqu'en 2017 dans la zone 6 sud suggère une plus grande ouverture à l'égard du RTLB

chez les chasseurs fréquentant ces territoires.

Dès que toutes les fiches d'enregistrement auront été compilées et que les chiffres de la saison 2015 seront disponibles, nous verrons s'ils s'inscrivent dans cette tendance.

Autre signalement d'un gros félin

Une autre photo provenant du vigile d'un chasseur et ayant abondamment circulé sur les réseaux sociaux donne à penser qu'un cougar s'est baladé dans la région et pas tellement loin de la ville à part ça, dans le secteur du CHUS.

Louis-Philippe Lemay a eu le bon réflexe de contacter la direction régionale de la Faune qui, avec cette seule photo plutôt floue, ne peut toutefois se prononcer sur une base scientifique. Restons à l'affût d'autres indices.

L'an dernier, un mystérieux félin avait été photographié près de Compton. J'ai vérifié auprès de ceux qui en avaient fait le signalement, ils ne l'ont pas revu depuis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer