Deux semaines sans Jérémy Roy

Jérémy Roy s'est blessé à une jambe samedi... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

Jérémy Roy s'est blessé à une jambe samedi lors du match contre les Cataractes de Shawinigan. Le défenseur étoile du Phoenix sera absent du jeu pour les deux prochaines semaines.

Imacom, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La liste des blessés s'allonge chez le Phoenix. Après la perte de Daniel Audette, Nicolas Poulin, Vincent Deslauriers et du gardien Alexandre Lagacé, un dur coup a frappé l'organisation sherbrookoise lorsque le défenseur Jérémy Roy s'est blessé à la jambe samedi sur un contact avec un joueur des Cataractes de Shawinigan.

Roy s'absentera pendant deux semaines. C'est donc dire qu'il ratera les parties contre les Voltigeurs de Drummondville vendredi, les Tigres de Victoriaville dimanche, et peut-être tout le voyage dans les Maritimes, qui inclut les rencontres à Charlottetown, Saint John et Cap Breton, et ce, même s'il accompagnera l'équipe sur la route.

« C'est dommage parce que Jérémy joue énormément de minutes lors de chaque partie et représente un élément très important pour nous, indique l'entraîneur Judes Vallée. Dans un autre sens, ce sera aux autres à prendre la relève et pas seulement aux défenseurs, mais aussi aux attaquants et au gardien. Tout le monde doit maintenant mettre l'épaule à la roue. »

Malheureusement pour le joueur étoile du Phoenix, ce dernier devra également mettre une croix sur la Série Canada-Russie opposant les meilleurs hockeyeurs de la LHJMQ aux Russes mardi à Rouyn-Noranda et jeudi à Halifax.

Revenu au jeu vendredi soir après avoir soigné une commotion cérébrale, Mikael Sabourin a comblé un poste à l'attaque et retrouvera donc sa position naturelle en défensive.

« On connaît une belle séquence depuis un mois et on souhaite que ça se poursuive, renchérit Vallée. On a subi plusieurs blessures à l'offensive et on commençait à se sortir du trou, mais le dernier week-end a été coûteux en ce qui concerne les blessures. »

Également ennuyé par une commotion, Nicolas Poulin devrait être en mesure de renouer avec l'action vendredi.

La situation de Vincent Deslauriers et d'Alexandre Lagacé sera finalement évaluée au jour le jour.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer