Audette blessé : un défi pour Vallée

Daniel Audette ratera certainement la Série Canada-Russie présentée... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Daniel Audette ratera certainement la Série Canada-Russie présentée les 17 et 19 novembre à Rouyn-Noranda et à Halifax. Plus de détails sur sa condition devraient être divulgués mardi.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Pendant que certains osent spéculer sur la durée de l'absence de Daniel Audette, qui s'est blessé au bras jeudi dernier dans le match opposant le Phoenix à l'Océanic de Rimouski, l'organisation sherbrookoise, elle, demeure pourtant encore dans le néant. Il était toujours impossible hier de statuer sur la gravité de sa blessure. Chose sûre, c'est que l'entraîneur Judes Vallée aura le défi de trouver une solution de rechange pour combler la perte de son attaquant étoile d'ici son retour au jeu.

La seule information que la direction a pu divulguer hier concernant le cas d'Audette, c'est que ce dernier ne renouera pas avec l'action à court terme.

Dimanche, le numéro 28 du Phoenix a rencontré l'équipe médicale du Canadien de Montréal, la formation qui l'a repêché en 2014 en 5e ronde. D'autres rencontres sont à prévoir mardi entre Audette et le personnel sherbrookois. C'est à ce moment qu'il sera possible d'en apprendre davantage sur sa condition.

« C'est certain que c'est difficile de remplacer un gars comme Daniel Audette, qui se trouve parmi les meilleurs marqueurs du circuit, admet l'entraîneur Judes Vallée. Mais en même temps, c'est aux autres joueurs à saisir leur chance. Je dois maintenant trouver la meilleure solution de rechange avec les éléments que j'ai sous la main. Chase Harwell fait un excellent boulot depuis quelque temps et voilà pourquoi il a reçu une promotion et qu'il a joué au centre à Blainville-Boisbriand vendredi. »

Le directeur général Patrick Charbonneau refuse pour l'instant d'effectuer une transaction majeure en réaction à la blessure de Daniel Audette.

« C'est difficile d'effectuer un gros changement quand on ne connaît même pas le diagnostic. Tout va dépendre de la durée de son absence », indique le DG.

« Tout ce qu'on peut faire actuellement, c'est de rester positifs face à tout ça puisqu'on n'a pas beaucoup de détails sur son cas », résume Judes Vallée.

Notons que Daniel Audette devra aussi faire une croix sur sa participation à la Série Canada-Russie présentée au Québec les 17 et 19 novembre à Rouyn-Noranda et à Halifax.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer