L'argent pour Kim Boutin

La Sherbrookoise âgée de 20 ans Kim Boutin a... (La Presse Canadienne)

Agrandir

La Sherbrookoise âgée de 20 ans Kim Boutin a glané la médaille d'argent au 1500 mètres, à l'occasion de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste à l'aréna Maurice-Richard.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Laflamme
La Presse Canadienne

La patineuse de vitesse Kim Boutin a obtenu le meilleur résultat de sa prometteuse carrière en présence des membres de sa famille, samedi.

La Sherbrookoise âgée de 20 ans a glané la médaille d'argent au 1500 mètres, à l'occasion de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste à l'aréna Maurice-Richard.

Boutin a mis la main sur l'une des deux médailles que les patineurs canadiens ont récoltées. Marianne St-Gelais a mérité l'autre - une d'argent au 1000 mètres.

« Non, ce n'est pas ma plus grande fierté, a lancé Boutin, quand on lui a posé la question. Ça demeure ma quatrième place au 1000 mètres aux Championnats du monde, l'an dernier.

« Je suis réellement contente de ma performance. Ce n'est qu'une bonne course dans mon bagage. »

Les hommes ont connu une journée infructueuse. Le leader Charles Hamelin s'est fait sortir par un adversaire lors de la finale du 1000 mètres. Son frère François Hamelin a failli créer la surprise au 1500 mètres, mais il a terminé au pied du podium. L'équipe de relais a subi l'élimination, en finissant troisième de sa vague en demi-finale. Les filles, elles, ont accédé à la finale de dimanche.

« J'ai déjà connu des journées frustrantes semblables, mais celle-là à la maison fait mal », a commenté Charles Hamelin, en se disant tout de même satisfait de l'effort que l'équipe a fourni au relais.

Avant samedi, Boutin avait à son palmarès international chez les seniors deux médailles de bronze acquises en Coupe du monde, la saison dernière. Avec la médaille d'argent de samedi, il lui reste une marche de podium à gravir.

« J'espère ne pas remporter que des médailles d'argent cette saison. J'espère progresser jusque vers l'or. »

À l'avant pendant une bonne partie de la finale, Boutin a été délogée par la Sud-Coréenne Shim Suk-hee à quelques tours de la fin. Elle a résisté à la charge de l'Allemande Anna Seidel, ralliant l'arrivée en deux minutes 25,562 secondes.

Hamelin furieux

Pour revenir aux hommes, Charles Hamelin était furieux après avoir été projeté dans les coussins par le Russe Semen Elistratov, au moment où il flirtait avec la tête. Il lui a clairement manifesté son mécontentement. Le Russe a été sanctionné pour son action, mais le mal était fait. Quelques heures plus tard, le champion de Sainte-Julie n'avait pas décoléré.

« Il est venu me dire par après que c'était le sport, mais je lui ai fait savoir qu'il avait tenté une manoeuvre dangereuse, a relaté Hamelin. Pour lui, tout était correct. Les arbitres ont pourtant vu la même chose que moi. C'est vraiment « plate » parce que j'avais les jambes pour gagner cette course-là. »

L'autre Canadien en finale, Patrick Duffy, d'Oakville, en Ontario, a pris le quatrième rang.

La course a été l'affaire du Sud-Coréen Kwak Yoon-Gy, en 2:16,780. Le Néerlandais Sjinkie Knegt et le Chinois Xu Fu ont suivi, dans l'ordre.

Trop forte, la Sud-Coréenne

Du côté féminin, St-Gelais n'a pas fait le poids au 1000 m devant la jeune sensation Choi Minjeong, une Sud-Coréenne âgée de 17 ans, qui l'a emporté en solitaire en 1:32,113.

« Je ne suis pas gênée de dire que la Coréenne était plus forte aujourd'hui, a admis la patineuse de Saint-Félicien. Je suis capable de reconnaître quand je fais des erreurs. La médaille d'argent, c'est celle que je méritais. Je n'ai pas de difficulté à féliciter mes rivales. »

St-Gelais, qui s'était qualifiée à la finale par trois millièmes de seconde, a tout de même effectué un beau dépassement à quelques tours de la fin afin de coiffer la Chinoise Fan Kexin. La Québécoise a obtenu un chrono de 1:32,976.

Au 1500 mètres hommes, François Hamelin n'a pas pu suivre le rythme effréné des Chinois Han Tianyu, sacré champion en 1:26,298, et Shi Jingnan ainsi que du Russe Artem Kozlov.

Pour ce qui est des autres Canadiens, Samuel Girard, de Fernand-et-Boilleau, au Saguenay, a remporté la finale B au 1000 mètres (cinquième) tandis que Sasha (Alexander) Fathoullin, de Calgary, a fini sixième au 1500 mètres.

Chez les filles, Audrey Phaneuf, de Saint-Hyacinthe, et Kasandra Bradette, de Saint-Félicien, ont fini respectivement septième et 10e positions au 1000 m, tandis que Jamie MacDonald, de Fort St-James, en Colombie-Britannique, a clôturé en neuvième position au 1500 m.

Les Canadiens auront fort à faire, dimanche, afin de s'approcher de leur objectif avoué de 12 médailles.

Au programme de la dernière journée: les rondes éliminatoires ainsi que les finales, femmes et hommes, du 500 mètres et de la deuxième épreuve de 1000 mètres, ainsi que les finales des relais.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer