Le Vert & Or se paie une frousse

Le receveur du Vert & Or, Maxime Gauthier,... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Le receveur du Vert & Or, Maxime Gauthier, se défait de ses couvreurs.

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Faille
La Tribune

(Sherbrooke) Les Gaiters de l'Université Bishop's sont passés bien près de créer toute une commotion au Stade de l'Université de Sherbrooke samedi après-midi, mais c'est avec une victoire chèrement acquise au compte de 42 à 29 que le Vert & Or termine sa saison régulière 2015.

C'est donc dire que la Coupe du maire demeure une possession de l'Université de Sherbrooke. Le Vert & Or met la main sur le trophée régional pour une huitième fois en dix ans.

Si les 4 236 spectateurs présents pour ce dernier rendez-vous de la saison s'attendaient à un duel inégal entre ces deux rivaux, le Vert & Or en a eu plein les bras contre les troupiers de Kevin Mackey, visiblement motivés à jouer les trouble-fêtes.

Vincent Cléroux-Gaudreau a ouvert le pointage très tôt dans la rencontre lorsque Jérémi Roch lui a décoché sa 67e passe de touché en carrière, brisant du même coup un autre record québécois pour cette statistique. Les Gaiters ont cependant répliqué avec un touché de Zach Graveson, avant de voir Cléroux-Gaudreau récidivé plus tard dans la demie et offrir aux siens une avance de 19-10. Le pointage à la demie favorisait le Vert & Or 26 à 18.

Le match serré s'est poursuivi à la reprise. Après avoir raté deux tentatives de placement et un converti en première demie, le botteur substitut Louis Desautels - sortie de la retraite pour remplacer Mathieu Hébert, blessé contre le Rouge et Or la semaine précédente - s'est ressaisi en réussissant trois placements en deuxième moitié de rencontre.

Mais encore une fois, les Gaiters ont démontré du caractère. Une mauvaise passe de Jérémi Roch, interceptée et ramenée pour un touché par Jean Gayrard, portait la marque à 32-26 au moment d'amorcer le quatrième quart. Ce n'est qu'à la toute fin du match que Sherbrooke a pu confirmer sa victoire grâce à une course bonne pour un touché du porteur de ballon Gabriel Polan qui scellait l'issue du match.

Les Gaiters, qui avant le match n'avaient inscrit qu'un maigre total de 60 points en sept matchs, en ont ajouté 29 samedi. Avec un système à deux quarts dans lequel s'alternaient à répétition la recrue Mathieu Demers et Travis Eman, l'offensive des Gaiters est parvenue à amasser un total de 406 verges, dont 319 par la voie aérienne. En comparaison, le Vert & Or en a accumulé 499 au total.

Félix Marquis-Chevrier, absent lors des deux dernières parties, a réalisé sept courses en deuxième demie, pour des gains de 35 verges. Gabriel Polan, avec deux touchés, et Simon Benoît se sont aussi partagés le champ arrière. Quant à Roch, le pivot a complété 21 passes sur 33 tentatives pour un total de 324 verges.

Pour les Mauves, c'est une saison de misère qui se termine. Fiche de 1-7 et moins de 100 points en attaque : les Gaiters auront plusieurs ajustements à apporter à leur formation s'ils veulent éviter une troisième saison consécutive dans les bas-fonds du classement en 2016.

Avec une fiche de 5-3, le Vert & Or termine en troisième position du classement général du réseau universitaire québécois et affrontera les Carabins (6-2) en demi-finale, samedi, au Cepsum de l'Université de Montréal.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer