Luc Sylvain quitte son poste chez les Voltigeurs

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) L'entraîneur-chef des Voltigeurs de Drummondville, Luc Sylvain, a annoncé, mardi, qu'il ne pilotera pas la formation de football collégial la saison prochaine. Il quitte ses fonctions après sept campagnes à la tête du programme.

« À la signature de mon contrat de trois ans, j'avais informé le Cégep que ce mandat était mon dernier. Je crois que ça prend du sang neuf et que la nomination d'un nouvel entraîneur sera bénéfique pour l'organisation », affirme-t-il.

Si on peut être tenté de penser que Sylvain quitte un navire qui sombre - les Voltigeurs n'ayant remporté qu'un seul de leurs 36 derniers matchs -, le principal intéressé est catégorique : il serait parti, peu importe les résultats.

« Ce n'est vraiment pas dû aux saisons infructueuses. J'ai encore le coaching dans le sang, ça me fait encore triper d'interagir avec les jeunes. Je suis toutefois rendu à 57 ans et je ne suis pas certain que j'ai encore le goût d'accomplir la charge de travail hors-terrain », dit-il.

L'homme de football a offert d'oeuvrer une saison supplémentaire au sein des Voltigeurs afin d'accompagner son successeur dans la transition, à condition que ce dernier en ressente le besoin. Il s'est dit prêt à entraîner les quarts-arrière.

« Ce programme-là me tient à coeur. J'y ai joué à l'époque et je suis revenu à la barre il y a quelques années. J'aimerais bien être de retour l'an prochain dans un autre rôle, mais pas à tout prix », continue-t-il.

Au-delà des résultats - qui se sont avérés fort positifs en division 3 et catastrophiques en division 2 -, Luc Sylvain s'est dit choyé d'avoir eu l'occasion de côtoyer un groupe d'athlètes aussi déterminé et d'avoir pu contribuer à leur succès.

« Mon salaire a été d'assister à la diplomation de ces jeunes-là, d'être témoin de tous les efforts qu'ils ont mis afin d'obtenir du succès tant dans leurs études que dans leur sport. Ils se sont battu match après match, même si à plusieurs occasions, ça semblait perdu d'avance », raconte-t-il.

Sylvain continuera tout de même d'agir à titre de coordonnateur du programme sport-études football du Collège Saint-Bernard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer