Une victoire en cadeau

Vainqueur du Marathon de Magog, Samuel Trudel a... (Imacom, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Vainqueur du Marathon de Magog, Samuel Trudel a offert sa victoire à sa mère, dont c'était l'anniversaire dimanche.

Imacom, Jocelyn Riendeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Samuel Trudel de Montréal s'est fait un cadeau en triomphant dimanche à l'épreuve de 42,2 km du Marathon de Magog. S'il affichait un sourire radieux à l'arrivée après avoir été proclamé vainqueur au bout de 2h 53m 14s, c'est qu'il a aperçu du coin de l'oeil sa mère Linda Laflèche qui assistait à la course et dont c'était l'anniversaire de naissance.

« Je crois que ça lui fait un beau cadeau d'anniversaire, d'alléguer Trudel, sourire en coin. Une maman veut toujours voir ses enfants réussir, peu importe le domaine. Je lui dédie ma victoire. »

Le nouveau champion de 26 ans en était seulement à son second marathon en carrière. Qui plus est, il relève d'une blessure à un tendon d'Achille qui l'a tenu à l'écart de la compétition plusieurs semaines cette année.

« J'ai débuté la saison en lion en gagnant un demi-marathon à Longueuil et je la termine sur la même note à Magog. Entre les deux il y a eu cette blessure, mais de toute évidence je me suis bien rétabli. Je dois aussi une fière chandelle à mon entraîneur Pierre Thibault », a relevé Trudel qui a adoré le parcours du Marathon de Magog.

« Pour en avoir entendu parler, je savais que c'était un parcours qui fait la vie dure aux coureurs. Je peux confirmer que c'est vrai, mais curieusement, c'est mentalement que ce fut le plus difficile. Je détenais une bonne avance sur le deuxième et courir en solitaire sur 42 km, ce n'est pas vraiment ce que l'on souhaite. Heureusement, je pouvais m'entretenir à l'occasion avec l'ouvreur de piste en vélo », d'ajouter celui qui est le quatrième gagnant en autant d'années du marathon magogois.

Autres gagnants

Du côté féminin, la victoire est allée à Geneviève Grondin avec un temps de 3h 37m 35s. Les autres champions de cette 4e édition sont Charles Philibert-Thiboutot (1h 19m 22s) et Hélène Michaux (1h 30m 31s) sur 21 km, Sébastien Brien (35m 34s) et Joanie Simard (43m 37s) sur 10 km, le couple François Guilbault (18m 40s) et Mélanie Charbonneau (23 m s) au 5 km, tandis que Vincent-Alexander Lunn (3m 50s) et Catryana Marcotte (4m 14s) ont été les plus rapides chez les 12 ans et moins qui couraient 1 km.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer