Retour victorieux pour Joshua Ferenc au XTrail

Le pédiatre sherbrookois Sébastien Roulier a terminé l'épreuve... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

Le pédiatre sherbrookois Sébastien Roulier a terminé l'épreuve de 11,5 km au dixième rang.

Imacom, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) L'Américain Joshua Ferenc est venu et a gagné. En réalité, Ferenc a prouvé que sa victoire enregistrée en 2013 n'avait rien à voir avec un coup de chance. Absent en 2014 en raison de la maladie, Ferenc est revenu reprendre la couronne qu'il n'a jamais eu l'impression d'avoir perdue en 2014 en l'emportant haut la main samedi à l épreuve reine de 23 km du XTrail d'Orford.

Ferenc a survolé le parcours rendu dangereux en raison de l'état détrempé du terrain en franchissant la ligne d'arrivée en 2h 0m 36s, presque sept minutes de plus qu'en 2013. L'excellent Allison Gardner, un coureur de la région, a suivi avec un chrono de 2h 6m 16s.

«Il fallait demeurer concentré, car c'était vraiment glissant par endroits, surtout sur les roches. D'ailleurs, je suis tombé à deux reprises», a expliqué celui qui a imposé sa loi dès les premières foulées après le signal de départ.

«Je voulais creuser l'écart avec les autres très rapidement, car je me doutais que les coureurs seraient prudents sur ce terrain mou et boueux. À mi-chemin, je n'étais plus réellement inquiété», d'enchaîner celui qui est maintenant invaincu en deux participations au XTrail d'Orford.

Et s'il n'en tient qu'au principal intéressé, il sera de retour en 2016 pour compléter son truc du chapeau. «Il s'agirait d'un bel accomplissement, mais encore plus important à mes yeux, j'adore venir courir ici. Je ne demeure dans l'état du Vermont et à part la langue, on ne peut pas dire que je suis dépaysé quand je débarque ici. Le panorama est fantastique. C'était féérique de courir aujourd'hui (samedi) avec toutes ces couleurs dans les arbres et la neige qui nous tombait dessus. J'ai découvert cette course en 2013 et ça demeure un coup de coeur.»

Bon deuxième, Allison Gardner, un habitué du podium, était loin d'être déçu. «Je me suis amusé comme un fou dans ces conditions. C'est ce qui est plaisant avec les courses en sentiers. Si la température se gâte, tu ne sais jamais à quoi t'attendre sur le terrain. C'est ce qui rend le défi encore plus intéressant», a-t-il relaté.

Nouvelle championne chez les femmes

Surprise chez les femmes alors que Rachel Paquette de Victoriaville a été détrônée par Sarah Bergeron-Larouche de Québec qui en était à sa première présence au XTrail d'Orford. Celle-ci a négocié le parcours en 2h 17m 17s, comparativement à 2h 25m 16s pour Paquette, deuxième.

«C'est un parcours très roulant dans la première portion qui devient plutôt technique dans la deuxième partie. J'ai bien géré ma course et j'étais confiante de l'emporter. Ce fut un bon test en prévision d'une importante course que je ferai en décembre en Californie», a révélé la nouvelle championne.

Sur 20 km, les gagnants ont été Sébastien Brien de Ste-Catherine de Hatley et Sarah Baribeau. Après avoir terminé deuxième de cette épreuve, Sébastien Roulier, qui avait pris part et gagné une course de 160 km une semaine plus tôt, est reparti de plus belle pour participer à la course de 11,5 km où il a terminé au 10e échelon. «La neige, la boue, le vent, tous les ingrédients y étaient pour les vrais mordus des courses en sentiers. J'en ai profité au maximum», raconte le Sherbrookois.

Soulignons aussi les victoires de Francis Labrecque et Catherine Poudrier (11,5 km), Elliot Cardin et Jeanne Carrier Carpentier (5 km), ainsi qu'Alexandre Palfreeman et Méliane Lévesque chez les enfants (1 km).

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer