Autre défaite crève-coeur

Malgré ses deux buts, Daniel Audette n'a pu... (Photo Imacom, Julien Chamberland)

Agrandir

Malgré ses deux buts, Daniel Audette n'a pu mener le Phoenix à la victoire.

Photo Imacom, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Il était si près d'obtenir un gain contre les meneurs au classement général, mais le Phoenix de Sherbrooke s'est incliné hier par la marque de 5 à 4 en fusillade face aux Cataractes de Shawinigan.

Les Sherbrookois ont donc laissé filer, encore, une avance de trois buts pour ainsi encaisser une onzième défaite en 15 rencontres.

Une victoire contre la meilleure équipe du circuit aurait été plus que suffisante pour replacer l'équipe sur le droit chemin. Mais cette défaite crève-coeur a eu tout l'effet contraire. Le Phoenix s'enlise et s'approche du fond du baril.

« Un gain contre la meilleure équipe au Canada aurait relancé tout le monde », confirme Nicolas Poulin.

« On le sait qu'il n'en manque pas beaucoup, mais malgré tout, on repart d'ici sans la victoire et c'est ce qui est le plus choquant », admet Daniel Audette, qui a été sensationnel en obtenant quatre points.

« Dans ces moments difficiles, c'est très dur de jouer avec confiance », a résumé le capitaine Carl Neill.

« On se trouve au milieu d'une grosse tempête et on doit tenir le gouvernail plus serré pour s'assurer de continuer vers l'avant », soutient quant à lui l'entraîneur Judes Vallée.

Départ réussi,

finale ratée

Fidèle à sa récente habitude, le Phoenix a été le premier à marquer tôt dans la rencontre. Après seulement 16 secondes de jeu, Audette a profité d'une confusion entre le gardien Frédéric Foulem et ses défenseurs.

Daniel Audette a encore fait des siennes. Posté derrière le filet, il a servi une savante passe à Jérémy Roy, qui a battu Foulem grâce à un tir de loin en avantage numérique.

Les Cataractes ont par la suite obtenu une tonne de chances et Dennis Yan a été le seul à pouvoir déjouer Evan Fitzpatrick sur un retour de lancer.

Daniel Audette n'avait toutefois pas terminé sa distribution de cadeaux. Nicolas Poulin a accepté le relais de son coéquipier pour ainsi ajouter un troisième but à la fiche des siens, et ce, à 45 secondes de la fin du premier tiers.

Les Cataractes ont misé sur un nouveau gardien pour entamer la période médiane : Foulem a laissé sa place à Mikhail Denisov.

L'auteur du seul but de Shawinigan a ensuite perdu la tête devant Thomas Grégoire en le dardant, ce qui a valu un cinq minutes de punition et une expulsion à Dennis Yan.

Audette a par la suite une fois de plus laissé parler tout son talent en obtenant un deuxième but après avoir effectué un tir du cercle de mise en jeu lors de l'avantage numérique.

Un but coûteux

Le ciel est tombé sur la tête du Phoenix lorsque Fitzpatrick a été malchanceux en ratant un dégagement de la ligne bleue des Cataractes alors que Nicolas Welsh souhaitait simplement remettre la rondelle profondément en zone adverse.

« Cette séquence a cassé les jambes de mes joueurs », a confié Judes Vallée, toutefois conscient que son gardien a bloqué 43 tirs.

Les hommes de Martin Bernard n'ont pas baissé les bras en troisième période et ils ont réduit l'écart à un but quand Giovanni Fiore a été le premier à sauter sur un retour de lancer : 4 à 3 Phoenix.

Fiore, encore lui, a nivelé la marque en fin de partie en récupérant une fois de plus une rondelle libre.

Mathieu Olivier a donné la victoire aux siens en obtenant le dernier but des tirs de barrage.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer