Le Vert & Or garde un oeil sur le premier rang

L'entraîneur-chef David Lessard, de même que le receveur... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

L'entraîneur-chef David Lessard, de même que le receveur Jean-Raphaël Moisan et le secondeur Alexandre Chevrier, sont prêts pour le matchs d'aujourd'hui, contre McGill.

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Difficile de trouver une fin de saison régulière plus haletante et serrée que celle qui se profile au football universitaire québécois, de retour en action après une semaine de congé. Et l'affrontement entre le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke et les Redmen de McGill samedi après-midi au Stade de l'Université de Sherbrooke en est la preuve.

Au total, quatre des six programmes de football au Québec présentent une fiche de trois victoires et deux défaites; Sherbrooke et McGill sont du nombre, accompagnés des champions canadiens, Montréal et de Concordia.

Et avec seulement trois matchs à faire en saison 2015, le Vert & Or a toujours un oeil sur le premier rang du classement québécois, propriété du Rouge et Or de l'Université Laval, fort de sa fiche de 5-0.

À ce titre, une victoire de Sherbrooke contre McGill, et une défaite du Rouge et Or face aux Carabins de l'Université de Montréal, lors de leur affrontement d'aujourd'hui, et le Vert & Or pourrait se retrouver en position d'appuyer ses revendications; Sherbrooke et Québec doivent croiser le fer, dans la Vieille Capitale, le 25 octobre.

Mais trêve de spéculation; c'est jour de retour pour les joueurs du Vert & Or qui ont quitté pour la pause avec une victoire de 17-12 contre Montréal.

« En tant que joueur, après la victoire contre Montréal, j'aurais voulu jouer McGill immédiatement après! En même temps, on avait besoin d'une semaine de pause. On affronte une bonne équipe contre laquelle il faudra être disciplinés, car ils peuvent nous le faire payer cher. Ils sont un bon quart (Nicolas English) et ils font beaucoup de mouvement chez les receveurs de passes avant le début des jeux; on devra alors être alertes pour les changements de responsabilité en défensive », a expliqué le secondeur Alexandre Chevrier.

La fiche de McGill peut par contre être trompeuse; les Redmen ont battu Acadia 45-15 et Bishop's 53-11 à ses deux derniers matchs, des adversaires qui connaissent des saisons difficiles.

Et les Redmen ne sont visiblement pas tout à fait à l'aise sur le gazon naturel sherbrookois, eux qui n'ont pas gagné à Sherbrooke depuis 2004. De fait, Sherbrooke a gagné les huit derniers duels entre les deux formations.

« L'important est de repartir la machine, car dans le meilleur des mondes, on amorce une séquence de sept semaines (vers la Coupe Vanier, NDLR). On avait découpé la saison en trois phases et la deuxième se complétait avec la semaine de relâche. On a bien fait nos devoirs pour affronter McGill, les gars seront prêts. C'est une équipe qui progresse bien, bien dirigée et qui a marqué beaucoup de points dernièrement », a dit l'entraîneur-chef David Lessard.

« On a aimé le niveau de jeu atteint dans la victoire contre Montréal, mais il va falloir mieux jouer pour gagner un championnat québécois ou canadien. Il faut continuer notre développement afin de livrer notre meilleur football en séries. »

« Oui, on a été contents de battre Montréal, mais ça fait partie de notre processus, c'est une étape, il faut continuer à progresser », a indiqué le receveur de passes Jean-Raphaël Moisan (19 attrapés pour 268 verges et deux touchés).

Le coup d'envoi est prévu pour 16h.

Quatrième match des célébrités

À noter qu'une vingtaine de personnalités de tous les horizons participeront à la quatrième édition du Match des célébrités, à la mi-temps lors d'une rencontre amicale de touch-football. Le candidat NPD et député sortant de Sherbrooke, Pierre-Luc Dusseault, de même que le député libéral au provincial Luc Fortin, de même que le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, seront de la partie.

Les Verts, dirigés par l'ancien entraîneur-chef du Vert & Or Alain Lapointe, ont remporté les trois premières éditions de ce duel dont les profits sont remis à la Fondation Vitae. Au total, ce sont 32 000$ qui ont été remis à la Fondation lors des trois premières éditions.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer