Un centre d'amusement ouvrira dans Rock Forest

Le centre d'amusement et de développement Rigolo ouvrira... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Le centre d'amusement et de développement Rigolo ouvrira ses portes dans un local adjacent au cinéma Galaxy.

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Un centre d'amusement et de développement s'apprête à ouvrir ses portes dans les locaux voisins du cinéma Galaxy dans le secteur Rock Forest. Le centre Rigolo s'établit au 4204, rue Bertrand-Fabi dans les espaces laissés vacants par le déménagement de Napa vers le parc Industriel et s'adresse aux enfants de 3 à 13 ans.

Il s'agira d'une première aventure entrepreneuriale pour la propriétaire Joanie Venne, 27 ans, qui ne vit à Sherbrooke que depuis quelques mois. « C'est un concept qui est en expansion au Québec, et j'ai réalisé qu'il n'y avait pas de centre du genre à Sherbrooke. Il sera situé dans un endroit stratégique pour combler les besoins des familles. Ce sera très convivial. »

Mme Venne, ergothérapeute de formation, parle d'un concept innovateur. « J'ai une formation en réadaptation. Le centre sera ouvert à tous les enfants, mais nous intégrerons l'aspect de développement. Si des enfants ont des difficultés, nous offrirons des services de réadaptation. Ce sera moins marginalisant pour eux que dans tout autre centre. J'ai inclus des éléments très sensoriels dans mes modules. Il y a plus de balançoires et de trampolines. Ça ajoute une grosse valeur à l'entreprise. »

Le local de 4500 pieds carrés pourra accueillir entre 100 et 150 enfants à la fois. « Ce sera très sécuritaire comme environnement. Il y aura une section réservée aux plus petits enfants, entre autres avec des coussins et des balançoires adaptées. »

Une section comportera un grand module pour permettre aux plus grands de dépenser leur énergie alors que la troisième section accueillera un terrain pour organiser des jeux sportifs. Un coin bistro offrira aux parents de prendre un café tout en ayant un oeil sur leur enfant. L'organisation de fêtes d'enfants sera possible et des ateliers de zoothérapie pourraient s'ajouter.

Pour Mme Venne, l'objectif est de permettre à une famille de se divertir pour moins de 40 $. L'aventure créera environ quatre emplois. L'ouverture est prévue en décembre.

Joanie Venne compte par ailleurs entrer en contact avec Bernard Beaupré, coordonnateur du projet de complexe familial coopératif. « Je le contacterai éventuellement pour assurer une collaboration entre nos installations plutôt qu'une compétition. Nous travaillons tous les deux à assurer des services aux familles. »

La propriétaire n'a pas voulu dévoiler la valeur de son investissement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer