• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Les Alouettes devront en faire beaucoup plus s'ils souhaitent accéder aux séries 

Les Alouettes devront en faire beaucoup plus s'ils souhaitent accéder aux séries

Même s'ils avaient six points d'avance au classement avant la rencontre de... (La Presse Canadienne)

Agrandir

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne
Montréal

Même s'ils avaient six points d'avance au classement avant la rencontre de lundi, les Argonauts de Toronto étaient à la portée des Alouettes de Montréal, qui avaient grand besoin d'un gain afin de doubler les Lions de la Colombie-Britannique et se positionner pour un possible croisement en séries.
En lieu et place, l'attaque a offert une autre décevante performance, n'amassant que 288 verges au total. Elle a en quelque sorte bousillé une autre belle prestation de la défense, qui n'a concédé que 289 verges aux visiteurs.

«Je ne dirais pas qu'on a gaspillé une performance de l'unité défensive, mais nous n'avons pas joué suffisamment bien pour l'emporter, a nuancé l'entraîneur-chef, Jim Popp. La défense est notre marque de commerce depuis trois ans. Ils nous ont encore donnés une chance de l'emporter, mais nous n'en avons pas profité.»

«On a vu des choses positives contre une bonne équipe, mais nous n'avons pas été en mesure de profiter de nos chances sur plusieurs poussées et on a commis un gros revirement, a pour sa part analysé le demi inséré Nik Lewis. On a toutefois montré de belles choses et tant que nous avons des chances (de participer aux séries), nous devons nous battre. S'il faut gagner notre quatre derniers matchs, alors c'est ce que nous devrons faire. Ces gars-là n'abandonnent jamais.»

Comme un malheur n'arrive jamais seul, un autre quart des Alouettes - Rakeem Cato - s'est blessé et l'équipe ne sait pas vers quel quart elle devra se tourner pour son duel de dimanche prochain, contre les Tiger-Cats de Hamilton.

«(Anthony Boone et Tanner Marsh) joueront toutes les répétitions à l'entraînement. Ils verront beaucoup plus d'action qu'ils n'ont vue cette semaine, a indiqué Popp. C'est difficile d'entrer dans le match dans ces condititions. Ils sont mieux préparés quand ils prennent plus de répétitions à l'entraînement.

«C'est comme ça depuis 3 ans (perdre des quart), a-t-il ajouté. C'est certain que l'attaque fonctionnerait mieux si nous ne changions pas constamment de personnel. (...) C'est difficile de constamment changer de quart. Celui désigné pour amorcer le match prend la majeure partie des répétitions à l'entraînement et votre livre de jeux s'amincit à vue d'oeil. Nous avons des battants dans ce vestiaire et nous avons encore une chance de faire les séries, aussi bonne que quiconque. On doit gagner des matchs, mais il faut admettre qu'on ne ne se rend pas la tâche facile.»

Bonne entrée en matière pour Muamba

À son premier match avec les Alouettes, le secondeur Henoc Muamba a bien paru. L'ex-porte-couleurs des Blue Bombers de Winnipeg et des Colts d'Indianapolis, de la NFL, n'a pas semblé rouillé le moins du monde. Il a réussi cinq plaqués en plus d'intercepter une passe, qu'il a ramenée sur 21 verges, pavant la voie à un placement de Boris Bede au deuxième quart.

«Ça ne veut rien dire les statistiques qu'on peut avoir si on ne gagne pas le match, a par contre tenu à préciser Muamba, originaire du Congo, mais qui a grandi à Montréal. C'est ce qu'on doit faire en tant qu'équipe qui compte.

«Je suis juste un joueur. Mon travail, c'est de jouer le plus fort possible. Je suis vraiment content des gars qui n'ont pas abandonné jusqu'àla fin du match. On va essayer de continuer à jouer comme ça et de s'améliorer pour le prochain match.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer