• La Tribune > 
  • Sports 
  • > «Les planètes s'alignent» pour le retour des Expos, dit Coderre 

«Les planètes s'alignent» pour le retour des Expos, dit Coderre

Denis Coderre... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

Denis Coderre

Imacom, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Alors que les plans pour faire revivre les Expos n'ont jamais semblé aussi près de se matérialiser, un impondérable insufflera une nouvelle dose d'optimisme chez les amateurs de baseball ce soir pour la première fois depuis 22 ans, le Canada sera partie prenante du baseball d'automne lorsque les Blue Jays accueilleront les Rangers du Texas en première ronde des séries de la MLB.

Pour Denis Coderre, qui était à Sherbrooke samedi pour défendre l'Observatoire du Mont-Mégantic, les planètes ne peuvent être mieux alignées.

«Personnellement, j'ai toujours dit que ce n'est pas un si, mais un quand, souligne avec enthousiasme le maire de Montréal. Oui, les planètes s'alignent, oui des gens veulent le retour des Expos, mais évidemment, on ne tire pas une fleur pour la faire pousser plus vite. On va y aller étape par étape. On doit démontrer à la ligue de baseball majeur notre amour du baseball. j'ai rencontré à plusieurs reprises le commissaire Rob Manfred, j'ai parlé avec plein d'anciens expos, j'étais à Cooperstown avec Pedro Martinez lorsqu'il a été intronisé au Temple de la renommée où il y avait aussi plusieurs propriétaires et tout le monde a une belle histoire à raconter à propos des Expos. On est vraiment concentré sur la planète baseball et ça va très bien.»

«Il y a une relation d'amour entre les Montréalais et les Blue Jays présentement.»


Pour des raisons évidentes, Denis Coderre jubile à l'idée que les Jays, qui ont été établis favoris par le site de paris sportifs Bovada pour remporter la prochaine Série mondiale, remportent le troisième titre de leur histoire, eux qui seront de retour au Stade olympique le printemps prochain pour disputer des matchs préparatoires contre les Red Sox de Boston.

«C'est extraordinaire. Il y a une relation d'amour entre les Montréalais et les Blue Jays présentement. Paul Beaston, qui prend sa retraite, et Alex Anthopoulos qui est Montréalais. Russell Martin dit que si les Expos reviennent qu'il va revenir jouer pour nous. Il y a quelque chose qui se passe et c'est une équipe formidable, vous imaginez donc qu'avoir cette équipe qui affrontera les Red Sox en avril prochain, ça va être magique. On pourrait avoir les gagnants de la série mondiale contre les Red Sox, qui représente une équipe mythique.»

Peut-être est-ce déjà un signe d'une rivalité qui pourrait hypothétiquement animer les deux équipes canadiennes, mais Denis Coderre n'est toutefois pas prêt à attribuer l'engouement pour le baseball aux seuls Blue Jays.

«Montréal n'est pas une ville nostalgique de baseball, c'est une ville de baseball; et ce n'est pas au détriment des autres sports. On pense qu'on n'aurait jamais dû perdre cette équipe-là. Ça commence par la base, et il y a beaucoup de gens qui souhaitent leur retour, pas seulement à Montréal, mais partout au Québec. Il y a un engouement certain et le succès des Jays nous touche, mais in y est pour quelque chose aussi. Il y a deux ans, on a eu 100 000 personnes pour assister aux matchs entre les Blue Jays contre les Mets, ç'a été la même chose au printemps pour les Jays contre les Reds, et ce n'est pas une équipe qu'on voyait gagner aujourd'hui. Alex a fait un travail merveilleux comme directeur général. Ça sent bon.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer