Kim Boutin prend le deuxième rang

Kim Boutin... (Archives La Tribune)

Agrandir

Kim Boutin

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Marianne St-Gelais a remporté les dernières courses de 500 mètres et de 1000 mètres de la fin de semaine, hier aux Sélections des Coupes du monde d'automne de patinage de vitesse sur courte piste, pour ainsi compléter le balayage des six épreuves féminines individuelles au programme de la compétition.

En finale du deuxième 500 mètres de la fin de semaine, la patineuse de 25 ans de Saint-Félicien a devancé Kim Boutin, de Sherbrooke, ainsi que les athlètes de la Colombie-Britannique Jamie MacDonald, de Fort St. James, et Courtney Shmyr, de Langley.

Puis, au 1000 mètres, St-Gelais a devancé Audrey Phaneuf, de Boucherville, suivie de Boutin et Kasandra Bradette, de Saint-Félicien.

« Mon entraîneur et moi avons discuté avant le début de la compétition de fixer l'objectif de gagner mes six courses, mais je n'en faisais pas une obsession, a commenté la triple médaillée d'argent olympique. J'y suis allée une course à la fois et j'ai bien appliqué les aspects tactiques. C'est très bon en vue de la prochaine saison internationale. »

Chez les hommes, Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, a répété sa performance de la veille en s'imposant à nouveau devant Charles Hamelin au 1000 mètres. François Hamelin a terminé troisième devant Maxime Laoun, de Montréal.

Girard s'est bien repris après avoir terminé au cinquième rang de l'épreuve du 500 mètres présentée plus tôt dans la journée.

Au cours de la fin de semaine, Charles Hamelin a mérité les honneurs des deux épreuves de 500 mètres, en plus de remporter la première course de 1500 mètres et de terminer au deuxième rang des deux épreuves de 1000 mètres, derrière Girard. Il a aussi pris le sixième rang dans la deuxième épreuve de 1500 mètres à la suite d'une chute.

« J'ai connu une bonne fin de semaine en général, a affirmé le triple médaillé d'or olympique. Pour cette compétition, je voulais faire des courses inhabituelles, notamment en faisant des dépassements efficaces et non coûteux en énergie. Il y a certains aspects qui ont bien fonctionné et d'autres, moins. J'ai des choses à changer en route vers les Jeux olympiques de 2018, et c'est maintenant que je peux m'exercer à le faire. »

Les 32 patineurs (16 hommes et 16 femmes) qui participaient aux Sélections des Coupes du monde d'automne visaient une qualification au sein de l'équipe nationale qui représentera le pays lors des quatre premières Coupes du monde de la saison 2015-16, incluant les deux premières à Montréal (30 octobre au 1er novembre) puis à Toronto (6 au 8 novembre).

Le Canada enverra un total de six hommes et six femmes à ces Coupes du monde.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer