Le Rouge et Or sans pitié pour les Gaiters

Le Rouge et Or de l'Université Laval a... (IMACOM, Maxime Picard)

Agrandir

Le Rouge et Or de l'Université Laval a servi une correction de 44 à 2 aux Gaiters de l'Université Bishop's samedi après-midi au Coulter Field.

IMACOM, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Faille
La Tribune

(SHERBROOKE) Il aurait fallu un miracle aux Gaiters de l'Université Bishop's pour venir à bout du Rouge et Or de l'Université Laval samedi après-midi au Coulter Field.

Ce miracle n'a jamais eu lieu et les Gaiters se sont sans surprise inclinés par la marque de 44 à 2 contre la seule équipe toujours invaincue dans le circuit universitaire québécois.

Malgré l'absence du quart partant lavallois Hugo Richard, son substitut Marc-Antoine Langevin et le Rouge et Or n'ont éprouvé aucun complexe offensivement contre une unité défensive qui a malgré tout démontré de belles choses dans la défaite.

À preuve, une interception du demi Ryan Hector a failli mené à un touché défensif au deuxième quart ─ occasion ensuite bousillée par un placement d'une dizaine de verges raté ─ et il aura fallu attendre plus de dix minutes au cadran avant de voir Laval finalement réussir un premier jeu.

Mais comme c'est si souvent le cas depuis le début la saison, l'attaque sherbrookoise n'a jamais réussi à appuyer les beaux efforts de la défensive. Les maigres 223 verges accumulées par les Gaiters dans la rencontre n'ont jamais rivalisé les 484 de leur adversaire.

Après s'être forgée une avance de 16 à 1 à la mi-temps, le Rouge et Or a véritablement pris son envol en deuxième demie grâce à un touché de Christopher Amoah, un retour de botté de dégagement dans la zone des buts d'Antony Dufour et des erreurs en couverture défensive qui ont ouvert la porte à de longs jeux pour Maxime Boutin et Tyrone Pierre, entre autres.

Demers brise la glace

Après Travis Eman et Alexandre Bouffard qui n'ont rien cassé dans les deux premiers matchs des Gaiters, c'était au tour du quart recrue Mathieu Demers de tenter de mener l'offensive de Bishop's. Si Demers n'a fait guère mieux au chapitre des points au tableau, ses statistiques offensives ont été certainement plus reluisantes que celles de ses coéquipiers, et ce, contre un front défensif beaucoup plus dangereux.

Avec 14 passes complétées en 25 tentatives et 120 verges accumulées par la voie aérienne, Demers est parvenu à mener des séquences offensives intéressantes pour les siens, mais le manque d'opportunisme l'aura empêcher d'en profiter.

Si personne n'a voulu s'avancer quant à l'identité du quart qui affrontera les Huskies de Saint-Mary's la semaine prochaine à Halifax, il ne serait pas étonnant que l'entraîneur des Mauves Kevin Mackey redonne le ballon à sa recrue afin qu'elle ajoute de l'expérience à son baluchon.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer