• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Refonte du Complexe hockey balle: «On travaille très, très fort» 

Refonte du Complexe hockey balle: «On travaille très, très fort»

Parole d'Éric Côté, la refonte du Complexe hockey balle Sherbrooke (CHBS) n'a... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Parole d'Éric Côté, la refonte du Complexe hockey balle Sherbrooke (CHBS) n'a pas été abandonnée.

Même si l'ancien site du pub la Cachette des sportifs, sur la rue Bertrand-Fabi, est toujours dépourvu de chantier, le copropriétaire du CHBS assure que son partenaire Bruno Chouinard et lui travaillent toujours à fignoler le financement qui leur permettra de finaliser leur projet, tout en s'excusant de ne pouvoir « fournir aucun détail » sur celui-ci.

« On travaille toujours très, très fort pour être en mesure d'offrir une ligue d'hiver », s'est limité à dire M. Côté.

Rappelons qu'un réchaud à sauce laissé allumé dans la cuisine du pub la Cachette des sportifs de Sherbrooke est à l'origine de l'incendie qui l'a lourdement endommagé le 2 juin 2014. L'incendie, qui a pris naissance dans la cuisine située à proximité de la terrasse extérieure du pub, a causé pour plus de 750 000 $ de dommages et l'a contraint à être démoli quelques mois plus tard.

En novembre 2014, La Tribune rapportait que le nouveau centre de hockey balle compterait un à deux terrains de jeux intérieurs et les surfaces des quatre terrains extérieurs seraient refaites au grand complet. Le nouveau complexe devait être prêt pour avril 2015, ce qui ne s'est pas concrétisé. En mars, les propriétaires du CHBS disaient être en train de « finaliser certaines ententes concernant la construction du pub... et plus. » Un permis de construction de 1,2 M$ avait été délivré par la Ville de Sherbrooke en janvier et un second permis devait suivre en juillet. Ces travaux devaient permettre notamment la construction d'un pub et d'une terrasse jouxtant les surfaces de jeu en leur milieu. Ce dernier permis n'a cependant jamais été activé. Le CHBS accueille plus de 260 équipes d'adultes et 450 équipes junior chaque été en plus d'offrir une ligue d'automne.

« Nous sommes très déçus de l'été qu'on a eu, confie M. Côté. On aurait aimé avoir un endroit plus approprié pour les joueurs, mais on a eu plein de surprises quant à notre projet. Pour ce qu'on pouvait contrôler par contre, on s'est assuré d'offrir le meilleur qu'on pouvait, que ce soit en ce qui concerne l'arbitrage ou la gestion de la ligue. On ne peut que remercier les gens de leur patience envers nous. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer