• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Peu d'espoir avant le Rouge et Or pur les Gaiters 

Peu d'espoir avant le Rouge et Or pur les Gaiters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Après avoir laissé filer deux matchs contre les adversaires les plus prenables du football universitaire québécois, les Gaiters de l'Université Bishop's se retrouvent dans une fâcheuse position très tôt en saison régulière.

La défaite de 38 à 18 subie aux mains des Stingers de Concordia samedi ne nourrira certainement pas les espoirs des Mauves, une semaine avant de recevoir la seule équipe toujours invaincue dans le circuit universitaire québécois, le Rouge et Or.

« Pour remporter des matchs, il faut compter des points et on a beaucoup de problèmes à régler en attaque », a résumé l'entraîneur des Gaiters, Kevin Mackey, après la rencontre.

Rossés 37-0 par le Vert et Or la semaine dernière, les Stingers n'ont pas été une réelle menace avant l'arrivée dans la mêlée du quart Trenton Miller en deuxième demie. Celui-ci a terminé sa journée avec un taux de réussite de 15 en 20 pour des gains de 184 verges et trois passes de touché.

Mais au-delà de la belle performance de Miller, ce sont les revirements qui ont coulé les Gaiters. Kevin Mackey le dira après la rencontre, difficile de l'emporter lorsqu'on commet six revirements dans un match.

« Nous avons simplement manqué de concentration et les revirements nous ont coûté le match, nous nous sommes battus nous-mêmes », détaillait le vétéran spécialiste des retours de botté, Jamall Hyman-Hamilton.

Premier quart sans rythme

Avec quatre interceptions à son compte, trois par Travis Eman et une par Alexandre Bouffard, l'attaque des Gaiters s'est montrée particulièrement anémique en l'absence du porteur de ballon Vincent Davignon : seulement sept passes ont été complétées pour des gains aériens faméliques de 60 verges contre 299 pour Concordia.

Imaginez, pas un seul premier jeu issu d'une action offensive (et non d'une pénalité) n'a été réalisé au cours des quinze premières minutes, de sorte qu'il a fallu attendre au troisième quart avant de voir les Mauves inscrire un touché sur une course de neuf verges d'Alexandre Bouffard, venu en remplacement de Travis Eman.

Blessé en cours de match, ce dernier demeure un cas incertain pour le prochain match.

Les unités spéciales brillent

Rare élément positif dans la défaite, les unités spéciales des Gaiters ont été dominantes avec un botté de dégagement bloqué et des retours de botté d'envoi de 236 verges pour une moyenne de 47,2 verges par tentative.

Ryan Hector a été une véritable menace à ce chapitre, tout comme l'ancien des Stingers Jamall Hyman-Hamilton qui a inscrit un touché de 112 verges sur un retour en fin de match, égalant du même coup le record de l'équipe établi en 2010.

« Lorsqu'ils m'ont envoyé le ballon la première fois, je n'étais pas satisfait et je me suis dit que la fois suivante je leur ferais payer, soulignait Hyman-Hamilton. J'ai eu de bons blocages devant moi et ça m'a permis de prendre de la vitesse. »

Les troupiers de Kevin Mackey devront bâtir sur ces éléments s'ils souhaitent offrir une opposition digne de ce nom au Rouge et Or de l'Université Laval qui leur rendra visite samedi.

« Un jeu à la fois, il faut les affronter, ils sont dans notre conférence alors on va donner tout ce qu'on a », résume Mackey.

Partager

À lire aussi

  • Les revirements coulent les Gaiters

    Sports

    Les revirements coulent les Gaiters

    Après avoir laissé filer un match prenable contre les Redmen la semaine dernière, les Gaiters de l'Université Bishop's ne pouvaient se permettre... »

  • Sports

    Gaiters: Mathieu Demers au poste de quart

    Le jeu de la chaise musicale se poursuit chez les Gaiters de Bishop's. Désespérément en manque d'attaque depuis le début de la saison - depuis l'an... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer