Les revirements coulent les Gaiters

Le quart des Gaiters Travis Eman a été... (IMACOM, Maxime Picard)

Agrandir

Le quart des Gaiters Travis Eman a été victime de trois interceptions dans une défaite de 38-18 des siens contre les Stingers de Concordia. Eman n'a pas terminé la rencontre, incommodé par une blessure.

IMACOM, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Faille
La Tribune

(Sherbrooke) Après avoir laissé filer un match prenable contre les Redmen la semaine dernière, les Gaiters de l'Université Bishop's ne pouvaient se permettre d'échapper leur deuxième duel de la saison contre les Stingers de Concordia.

C'est toutefois ce qui s'est produit dans une défaite de 38 à 18 au Coulter Field à l'occasion de l'ouverture locale des Gaiters.

Rossés 37-0 par le Vert et Or la semaine dernière, les Stingers n'ont pas été une réelle menace avant le début du second quart quand le quart Trenton Miller a été envoyé dans la mêlée en remplacement de Jahlani Gilbert-Knorren, qui n'avait permis aux siens de prendre les devants que par un point à la demie avec un pointage de 7-6.

Mais au-delà de la belle performance de Miller, ce sont les revirements qui ont coulé les Gaiters. L'entraîneur Kevin Mackey le dira après la rencontre, difficile de l'emporter lorsqu'on commet six revirements dans un match.

Avec quatre interceptions à son compte, trois par Travis Eman et une par Alexandre Bouffard, l'attaque des Gaiters s'est montrée particulièrement anémique en l'absence du porteur de ballon Vincent Davignon : seulement sept passes ont été complétées pour des gains aériens faméliques de 60 verges contre 299 pour Concordia.

Premier quart sans rythme

Ni les Gaiters ni les Stingers n'avaient inscrit de touchés à leur premier match de la saison et la tendance lourde s'est poursuivie dans le premier quart. Pas un seul premier jeu issu d'une action offensive (et non d'une pénalité) n'a été réalisé au cours des quinze premières minutes, de sorte qu'il a fallu attendre les premiers instants du deuxième quart pour voir une équipe s'inscrire au tableau.

Ce sont les Stingers qui ont porté le premier coup avec une passe de 34 verges pour le touché de Gilbert-Knorren à Yanic Lessard. Les Gaiters ont répliqué avec deux placements de Vincent Dubé, dont l'un après un superbe retour de botté de 74 verges de Ryan Hector.

Ce dernier a connu tout un match dans la défaite en bloquant un botté de dégagement et en ajoutant deux interceptions à sa fiche.

Les unités spéciales brillent

Rare élément positif dans la défaite, les unités spéciales des Gaiters ont été dominantes avec un botté de dégagement bloqué et des retours de botté d'envoi de 236 verges pour une moyenne de 47,2 verges par tentative.

L'ancien des Stingers Jamall Hyman-Hamilton a notamment inscrit un touché grâce à un retour de 112 verges en fin de match, égalisant du même coup le record de l'équipe établi en 2010.

Les troupiers de Kevin Mackey devront bâtir sur ces éléments s'ils souhaitent offrir une opposition digne de ce nom au Rouge et Or de l'Université Laval qui leur rendra visite samedi.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer