Soccer: les Verts seniors orphelins

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les formations seniors AAA des Verts de Sherbrooke devront se trouver un nouvel entraîneur la saison prochaine, puisque David Guicherd a signalé qu'il ne serait pas de l'aventure de soccer civil en 2016.

« Diriger des équipes seniors, ça demande une très grande énergie et c'est très prenant. C'est peut-être quelque chose que je n'étais plus en mesure de faire. Je crois que je leur ai donné ce que j'avais à donner et que c'est maintenant à quelqu'un d'autre de prendre la relève », a déclaré Guicherd, qui a été à la barre de l'équipe masculine pendant quatre ans avant de prendre également les commandes de l'équipe féminine cette saison suite au désistement de l'entraîneur Louis Provencher.

On ne pourra pas reprocher à l'entraîneur de quitter un navire qui coule, lui qui vient de ramener le trophée Saputo après 20 ans d'absence lors de la Coupe du Québec, qui se déroulait à Laval le week-end dernier. Les Verts ont terrassé le Celtix du Haut-Richelieu au compte de 5 à 1.

« Je pars avec le sentiment du devoir accompli, mentionne Guicherd, qui continuera de diriger la formation masculine du Vert et Or en plus d'être entraîneur au programme sports-études de Soccer Estrie. On a pris un but après deux minutes de jeu. C'est mal parti, mais on s'est vite ressaisi et après le troisième but marqué tôt en deuxième demie, le match est devenu une formalité. Je suis très satisfait, parce que ça fait 20 ans que l'équipe senior n'avait pas gagné la coupe Saputo. Pour les garçons, c'est la récompense de quatre années de travail. On n'a pas terminé aussi haut qu'on l'aurait voulu au Championnat avec une quatrième place, mais la victoire confirme les espoirs qu'on peut avoir pour le groupe. La prochaine étape pour eux sera de défendre la Coupe du Québec et d'atteindre les Championnats canadiens. »

Deux sacres le même jour

Qui plus est, David Guicherd a réalisé dimanche un exploit dont bien peu d'entraîneurs peuvent se vanter, soit d'avoir remporté un deuxième sacre la même journée alors qu'il était aussi à la barre des Verts U16 AAA féminin en remplacement de David Therrien, qui s'est marié la veille.

« C'était une victoire particulière, confirme David Guicherd. Aussi parce qu'elles ne partaient vraiment pas favorites et qu'elles ont joué le match qu'il fallait le jour qu'il fallait. Elles ont vaincu Lakeshore 3-2, une équipe invaincue tout au long de la saison.

Ramener une Coupe du Québec en finissant avant-dernière du championnat et en battant une équipe invaincue, c'est génial. »

Les Verts de Sherbrooke disputeront quant à eux leur dernier match de la saison samedi, à 15 h 30, sur le synthétique de l'Olympique 1 où ils recevront la visite du FC Trois-Lacs. L'équipe féminine accueillera de son côté Blainville, à 18 h dimanche, sur le Concorde, près de l'Université de Sherbrooke.

« Ce sera une grande fête pour saluer tout le monde et remercier nos spectateurs ainsi que nos physiothérapeutes », souligne David Guicherd.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer