Pas question de jouer pour des perdants

Christopher Benoît... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Christopher Benoît

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Il était prévisible que le personnel d'entraîneurs des Cantonniers de Magog se tournerait vers un des vétérans de l'équipe pour succéder à Charles Marcoux au poste de capitaine pour la saison 2015-2016 qui s'amorcera demain à Magog avec le passage du Collège Esther-Blondin. C'est finalement l'attaquant Christopher Benoît qui a été désigné pour porter le C du capitaine sur son chandail pour la prochaine campagne.

Le hockeyeur natif de Rock Forest a appris l'heureuse nouvelle après la séance d'entraînement hier. «Je ne pensais vraiment pas à ça. Il y a tellement de joueurs dans notre vestiaire qui aurait pu être nommés autant que moi. Il y a plusieurs leaders naturels au sein de notre équipe. Je l'aurais été à ma façon, mais là je vais le faire avec une lettre sur le chandail. D'être l'élu du groupe d'entraîneurs, c'est quand même une belle marque de confiance qu'on me témoigne et je vais jouer mon rôle à la perfection. Il y a aussi des responsabilités qui viennent avec ça et je suis convaincu que ça va faire de moi une meilleure personne et que je vais acquérir encore plus de maturité», a commenté Benoît.

Celui qui appartient au Drakkar de Baie-Comeau dans la LHJMQ ne veut rien savoir d'être le capitaine d'une équipe avec une fiche perdante. «On a les outils nécessaires pour en surprendre plusieurs. Ce que j'entends à gauche et à droite, c'est que personne ne nous place parmi les favoris. On verra ça quand la rondelle va tomber en jeu. Si nous restons unis, dans la victoire comme dans la défaite, on va entendre parler de nous et c'est que j'anticipe», promet Christopher Benoît.

Potvin impressionné

Félix Potvin reconnaît qu'il a été impressionné durant le camp d'entraînement par l'attitude de ses vétérans. «Je n'ai pas vu personne encore qui se croit plus important que l'équipe. Les gars ont une belle éthique de travail et les vétérans sont les premiers à montrer le chemin. C'est justement une des principales qualités de Christopher : prêcher par l'exemple. C'est naturel chez lui. Il le faisait déjà l'an dernier à 15 ans. Ce n'est pas un hasard s'il a été désigné capitaine», a expliqué le mentor magogois.

Tristan Belliveau, Tristan Gagnon et Sacha Roy seront les adjoints de Christopher Benoît.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer