• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Annie Martin au Temple de la renommée du volleyball 

Annie Martin au Temple de la renommée du volleyball

Annie Martin... (Archives AP)

Agrandir

Annie Martin

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Elle n'a que 33 ans et accumule déjà les honneurs à un rythme fou. Félicitée à de nombreuses reprises dans le passé pour le travail accompli durant sa carrière, Annie Martin verra cette fois son nom gravé à jamais au Temple de la renommée du volleyball québécois.

Intronisée en tant qu'athlète le 3 octobre prochain, Annie Martin a été étonnée en apprenant la nouvelle.

« J'ai été surprise d'apprendre que j'obtenais cet honneur à mon âge, parce qu'à 33 ans, je me considère comme étant encore jeune pour être intronisée au Temple de la renommée. Je dois par contre me faire à l'idée que je suis déjà une jeune retraitée! Honnêtement, j'accepte avec gratitude ce beau cadeau que la fédération m'offre. »

Il faut avouer qu'il était difficile de passer à côté d'une candidature aussi relevée.

« Les gens se souviennent de moi grâce à ma participation aux Jeux olympiques d'Athènes et de Londres en 2004 et 2012, mais oublient parfois que j'ai quand même évolué pendant 20 ans sur la scène internationale », rappelle Annie Martin.

«Je suis ravie de savoir que c'est la communauté du volleyball qui m'honore cette fois.»


Ce prochain mérite revêt une saveur particulière pour l'athlète de Sherbrooke.

« Je suis ravie de savoir que c'est la communauté du volleyball qui m'honore cette fois. Le volleyball a toujours fait partie de ma vie. Je me suis développée personnellement en pratiquant ce sport. Je partage d'ailleurs cet honneur avec tous les gens qui m'ont entourée depuis mes débuts. Que ce soit ma famille, mes entraîneurs ou mes coéquipiers. »

Même si Annie Martin se trouve moins souvent sur le terrain qu'autrefois, rien ne l'empêche de s'impliquer auprès de la relève en occupant entre autres un poste au sein du personnel des équipes du Québec en volleyball de plage tout en étant entraîneuse adjointe avec l'équipe féminine de volleyball du Vert & Or de l'Université de Sherbrooke.

« J'ai étudié en éducation et j'ai la chance de pouvoir travailler dans un milieu que j'aime et que je connais bien, dit-elle. Ce que j'apprécie, c'est de pouvoir maintenant aider les plus jeunes dans leur apprentissage de vie. Parce qu'on grandit toujours à travers la pratique d'un sport. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer