Les eaux de Venise

Ils sont très rares, les terrains de golf en région qui peuvent se targuer... (La Tribune, Sébastien Lajoie)

Agrandir

La Tribune, Sébastien Lajoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Ils sont très rares, les terrains de golf en région qui peuvent se targuer d'avoir 36 trous à offrir aux golfeurs. Et c'est justement ce que vous aurez sous la main au Club de golf Venise, avec les parcours Deauville et Venise.

Visiblement, l'architecte et propriétaire Paul Brouillard fut inspiré par la ville portuaire du nord de l'Italie reconnue mondialement pour ses canaux qui la sillonnent lorsque fut le temps de construire ses deux parcours. En effet, le Venise a plusieurs étendues d'eau judicieusement positionnées afin de faire réfléchir le golfeur avant de tenter une approche audacieuse.

Pour les besoins de cette chronique, j'ai arpenté les allées du parcours Deauville, communément appelé le «rouge» par ses habitués, terrain que je connais relativement bien pour l'avoir joué dès mes premiers coups de bois de départ.

Voilà un défi qui a changé avec le temps pour moi, en fonction de mon jeu du moment notamment. Car lorsqu'on le regarde sur la carte et qu'on y a joué à quelques reprises, le Deauville n'est pas le défi le plus inatteignable du golf estrien, avec ses 5852 verges des jalons blancs.

Et bien voilà, il est justement là, le piège. Habitué à survoler les neuf premiers trous avec, disons, un plaisir aussi énorme que performant, et à m'écraser lors du neuf de retour, j'ai justement fait le contraire, lors de ma récente visite, comme vous pourrez le constater sur ma carte ci-bas.

Je sais, c'est une tendance, je n'amorce pas bien mes rondes, je vous l'accorde; dans ce cas-ci, j'étais tellement convaincu de livrer une carte du tonnerre pour le premier neuf que je n'ai pas pris garde.

Je me mords encore les doigts de mon double boguey au trou 6, une belle longue normale 5 et encore plus sur le trou 8, une toute petite normale 4 de 291 verges où j'ai gaspillé une belle frappe des tertres.

Je ne vous parle même pas de mes ennuis au neuvième, une autre petite normale 4, de 307 verges cette fois, où j'ai tout bousillé ou presque.

C'est donc la confiance dans les talons et la perspective d'un neuf de retour difficile - comme c'est souvent le cas - que j'ai amorcé ma fin de ronde. Suprise, j'ai su exploiter les tournants intérieurs des trous 11 et 12 et bien positionner mes coups de départs sur les trous 13 et 15. Résultat beaucoup plus positif.

J'ai cependant gaffé sur le trou 16, la fameuse île, ce que je fait, malheureusement, bien trop souvent.

Le Deauville était en bon état, lors de ma visite, mais mes partenaires de jeu m'ont confirmé qu'il n'en fut pas ainsi pendant toute la saison, marquée comme ailleurs par des pluies torrentielles et conséquemment, des allées gorgées d'eau et des verts qui ont pris un temps fou à atteindre une certaine qualité.

Car le Deauville porte bien son nom; il y a des obstacles d'eau sur pratiquement tous les trous, les principaux étant les trous numéro 1, 6, 7, 10, 16 et 18.

J'ai déjà entendu quelque part qu'un mur d'humidité invisible se dresse invariablement au-dessus de tout obstacle d'eau, ce qui a pour effet de ralentir la balle, lorsqu'elle gagne une certaine altitude.

Je ne sais pas si c'est véridique ou prouvé, mais c'est suffisant pour me faire hésiter chaque fois que je croise ce type d'obstacle; soyez prudents!

L'Estrie regorge de magnifiques parcours de golf. Suivez-moi pendant la période estivale alors que je vous ferai découvrir les plus beaux terrains de notre région, expérience golfique à l'appui! Bon golf!

L'OISELET

Le Deauville offre une variété de défis, vous utiliserez tous vos bâtons.

LE BOGUEY

La signalisation des distances à faire jusqu'au vert pourrait être bonifiée.

Partager

À lire aussi

  • Waterville, la carte cachée

    Sports

    Waterville, la carte cachée

    Certains vous diront, pourquoi jouer un terrain qui ne compte que neuf trous? Moi je dis pourquoi pas! »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer