• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Défaite à valeur d'investissement pour le Vert & Or 

Défaite à valeur d'investissement pour le Vert & Or

Ce fut un match préparatoire à tous les égards, mais malgré une défaite de... (IMACOM, Maxime Picard)

Agrandir

IMACOM, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Ce fut un match préparatoire à tous les égards, mais malgré une défaite de 16-12 face aux Ravens de Carleton, le Vert & Or estime que la partie de samedi est un investissement à long terme pour la préparation de l'équipe à la saison régulière 2015.

Les locaux ont éprouvé des problèmes à trouver leur rythme en attaque, que ce soit avec la première ou la deuxième unité et les faux-pas ont été nombreux. Résultat, un seul majeur, inscrit par la passe d'une dizaine de verges du pivot Jérémi Roch au porteur de ballon Simon Benoît, sorti dans le flanc.

Dans le bilan de ce match préparatoire contre l'équipe ontarienne, on retiendra certainement la prestation défensive, notamment des fronts défensifs des deux unités qui se sont succédées sur le terrain.

L'unité défensive aura permis de limiter les gains adverses, tout en réussissant une interception, en forçant un touché de sûreté et en étant à l'origine de la poussée offensive productive de l'équipe, au troisième quart grâce à un excellent positionnement sur le terrain.

« On a bien géré le personnel défensif en général. Ce fut une grosse expérience pour les jeunes en deuxième demie et ils ont bien réagi dans l'ensemble. Pour la préparation, ça vaut de l'or, c'est beaucoup de répétitions, c'est un tempo de match beaucoup plus rapide, la foule crie, il y a plus de distractions. Et c'est bien d'avoir toutes ces répétitions de qualité en match présaison plutôt qu'en saison régulière. En ce sens, c'est un excellent investissement », a expliqué le secondeur de cinquième année Olivier Goulet-Veilleux.

Si l'attaque a eu des misères à trouver son équilibre, il y a aussi du travail à faire sur les unités spéciales; le botteur Mathieu Hébert, dominant sur les bottés de dégagement - il a réussi une bombe de 70 verges en première demie - a cependant raté ses trois tentatives de placement, sur 42, 32 et 26 verges. Ce ne fut certes pas sa journée.

En plus de ces neuf points en moins, les Ravens ont marqué un majeur sur un retour de botté de 65 verges en deuxième demie.

Le Vert & Or aura maintenant deux semaines pour parfaire sa préparation avant l'entrée officielle de la saison 2015, prévue le 4 septembre prochain à Montréal, face aux Stingers de l'Université Concordia.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer