Vert & Or : «C'est le temps de s'imposer»

Un peu plus de 80 joueurs sont présents au camp de l'équipe de football du Vert... (COLLABORATION SPÉCIALE)

Agrandir

COLLABORATION SPÉCIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Un peu plus de 80 joueurs sont présents au camp de l'équipe de football du Vert & Or de l'Université de Sherbrooke, lancé depuis dimanche, soit au moins une vingtaine de moins que par les années passées. La raison est simple : moins de sélection et davantage de préparation spécifique. Le Vert & Or veut être prêt dès la première minute de sa saison régulière 2015.Inévitablement, les succès du Rouge et Or de l'Université Laval et des Carabins de l'Université de Montréal, qui ont remporté successivement la Coupe Vanier lors des deux dernières années, imposent une pression supplémentaire sur le troisième programme francophone du Québec.

L'équipe d'entraîneurs estime avoir fait les bons ajustements lors de la saison morte.

« Cette saison, il faut pouvoir s'imposer, dicter notre rythme, il faut arrêter de regarder le monde jouer. On est au sommet de notre cycle de développement, avec Jérémy à sa cinquième année; aussi, on n'a jamais eu autant de profondeur, de poids et de talent sur nos deux fronts. Sur papier, on a de très bons éléments. On est par contre conscients qu'on joue dans la conférence la plus difficile au Canada, mais on croit qu'on a notre place là. Mais c'est sur le terrain qu'on doit s'imposer », a martelé David Lessard, l'entraîneur-chef des Verts.

Les batailles seront nombreuses, à ce camp, confirme l'entraîneur-chef, car plusieurs joueurs peuvent occuper les différents postes clés de l'équipe.

« On a moins de monde au camp et en même temps, il y a moins de postes assurés, mis à part le poste de quart-arrière! », a-t-il lancé en riant, à propos de son pivot Roch, qui en sera à une cinquième et dernière année d'admissibilité au football universitaire.

Beaucoup d'espoirs reposent sur l'ancienne vedette des Cheetahs de Vanier, à l'aube de cette saison 2015, lui qui a connu une excellente saison l'an dernier.

Roch a en effet terminé deuxième au football québécois pour la moyenne de gains aériens par match avec 289 verges, derrière les 322 verges par match d'Hugo Richard, du Rouge et Or de l'Université Laval.

Lessard et Roch disputeront ainsi leur dernière saison universitaire ensemble, en 2015.

« La priorité pour lui, c'est d'être capable de gérer les moments importants d'un match, il est rendu là dans sa carrière; lui même veut être un « play maker » et faire la différence dans les moments importants. Sur 10 jeux, sept vont se dérouler comme prévu et deux ou trois, non. Et c'est là qu'il doit être meilleur, à mieux gérer l'imprévu. C'est ce qu'on a travaillé lors de la saison morte. »

« Il est encore jeune et sans le règlement des huit années maximum de foot après le secondaire, il aurait encore l'âge pour jouer en 2016. Il se développe encore, son développement physique est plus impressionnant que d'autres. Il lance le ballon plus fort, il court plus vite, il est plus explosif. »

Quant au camp à proprement parler, le Vert & Or ne veut pas éterniser les choses.

« On a des entraînements de deux heures, on veut être moins longtemps sur le terrain, jouer plus vite, plus fort. On demande aux gars de se défoncer sachant que la pratique ne dure pas trois heures et qu'il n'y aura pas une deuxième pratique en après-midi. On mise sur la qualité. »

« Ce n'est pas un cliché, il y a des batailles à toutes les positions, c'est un beau casse-tête pour les entraîneurs, qui doivent trouver les bons gars, à insérer aux bons moments, dans les bonnes situations. »

Match hors-concours

Preuve que les choses ne traîneront pas au camp du Vert & Or; les coupures finales seront faites mercredi, de sorte que l'alignement pour la saison sera confirmé mercredi en soirée.

L'équipe est déjà en préparation pour son match hors-concours de samedi, au stade de l'Université de Sherbrooke, face aux Ravens de Carleton, à compter de 15 h.

Un vrai match hors-concours, et non un match simulé comme celui de l'an dernier contre Bishop's.

« Ce sera un match complet, avec arbitres et contact; il se peut cependant que le mot d'ordre soit de ne pas toucher aux quarts. Notre stratégie est de faire jouer les partants pendant toute la première demie et de les faire amorcer le troisième quart. On veut qu'ils jouent longtemps et on gère leurs répétitions de cette semaine en conséquence », a lancé Lessard.

« C'est ce genre de match que l'on souhaitait depuis quatre ans, soit avoir un match complet à l'issue de notre première semaine de camp. Ça nous laisse ensuite deux semaines pour guérir les blessures et faire les ajustements. Il fallait trouver une équipe qui acceptait et on a le scénario idéal cette année.

Le Vert & Or s'entraîne de nouveau ce matin, à compter de 9 h, sur le terrain à surface synthétique situé chemin Ste-Catherine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer