L'année Vert & Or?

Les capitaines de l'équipe de football du Vert... (IMACOM, Maxime Picard)

Agrandir

Les capitaines de l'équipe de football du Vert & Or - Francis Guay, Alexandre Gagné, Francis Lapointe, Vincent Cléroux-Gaudreau, Jérémi Roch et Olivier Goulet-Veilleux - ont été présentés vendredi matin au stade de l'Université de Sherbrooke. Absent de la photo : Olivier Émond.

IMACOM, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Faille
La Tribune

(Sherbrooke) Comme un bon vin arrivé à maturité, le Vert & Or atteint en 2015 son plein potentiel, et ce, dans plusieurs postes clés. Alors que s'amorce demain le camp de l'équipe, le quart Jérémi Roch souhaite que ce vin se transforme en champagne à la fin de l'année.

Jérémi Roch entame en 2015 sa dernière saison d'admissibilité au football universitaire. L'athlète ne s'ajoute aucune pression à l'aube du camp d'entraînement, mais confirme que cette dernière saison revêt une importance particulière pour l'organisation.

« Je veux partir d'ici en étant un champion, c'est pour ça que je joue, c'est pour ça que j'ai choisi l'Université de Sherbrooke. Tous les gars de 5e année on voulait construire quelque chose de gros en arrivant ici et c'est cette année qu'il faut que ça se passe », explique-t-il.

Les raisons d'être optimiste sont nombreuses chez le Vert & Or. Outre Roch qui atteindra sa pleine maturité en attaque, la ligne offensive sherbrookoise comptera sur six vétérans du circuit universitaire. « C'est excitant, tant au sol qu'en protection, c'est la ligne la plus expérimentée qu'on a eue avec six joueurs qui ont déjà été des partants universitaires », souligne le quart-arrière.

L'entraîneur-chef David Lessard confirme que le Vert & Or possède tous les atouts pour rivaliser avec les grandes puissances du circuit que sont Laval et Montréal.

« N'importe quelle équipe de n'importe quelle ligue, la clé du succès c'est une ligne à l'attaque dominante, une ligne défensive capable d'appliquer de la pression sur le quart adverse et un quart-arrière capable de gérer le match, note-t-il. On est convaincus qu'on a rassemblé tous ces éléments pour la saison 2015. »

Cette ligne défensive comptera sur des vétérans de talents, notamment Francis Guay, Rami Saintus et Jordan Dable, qui a connu une performance étincelante au dernier Défi Est-Ouest.

Les fans pleins d'espoir

La fin de l'hégémonie Rouge et Or dans le réseau québécois, marquée par la consécration des Carabins de l'Université Montréal la saison dernière, fait rêver plusieurs amateurs du Vert & Or qui espèrent voir leur équipe s'imposer à son tour.

« Quand je rencontre des partisans de l'équipe, c'est la première chose dont ils me parlent, j'imagine que pour les joueurs c'est la même chose. Si ça peut avoir un impact positif sur notre perception, tant mieux, raconte l'entraîneur. Pour mon équipe, ça ne change rien, mais ça serait faux de dire qu'on ne le sent pas à l'externe. »

S'il faut en croire l'état-major sherbrookois, les pions sont en place pour que le Vert & Or s'invite à la danse au sommet du classement, mais l'entraîneur refuse de dire qu'une pression supplémentaire pèse sur ses joueurs cette année.

« La pression est la même que l'an passé et l'autre d'avant. On se met toujours la même pression, c'est le discours externe qui a changé », mentionne-t-il.

« Pour moi, toutes ces équipes sont battables. Quand je marche sur le terrain, il n'y a pas une fois où je me dis qu'on ne peut pas gagner et je suis convaincu qu'on a les gars pour le faire cette année », résume Jérémi Roch.

Le Vert & Or disputera un premier match hors-concours le 22 août en recevant les Ravens de l'Université Carleton, avant d'amorcer sa saison régulière le 4 septembre contre les Stingers de l'Université Concordia, à Montréal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer